Assassin's Creed
Assassin's Creed: Revelations | UBISOFT

Assassin's Creed se révèle

Publié le , modifié le

Véritable phénomène dans les jeux d'infiltration, Assassin's Creed nous revient avec Revelations. Si le titre est peut-être usurpé en matière de révélations, le contenu du jeu, les graphismes et les références historiques valent une fois de plus le détour.

Ubisoft en a bien conscience, une deuxième suite d'un tel succès ne peut qu'engendrer un nouveau succès, d'où la motivation de la firme de proposer un troisième opus en trois ans. Devant une telle rapidité à proposer cette nouvelle suite, les observateurs sont en droit de s'interroger sur la qualité du rendu. Et c'est toujours un peu la même rengaine avec les suites de best-sellers. Les développeurs doivent à la fois satisfaire les attentes des fans, donc ne pas dénaturer le produit, tout en apportant suffisamment de nouveautés pour justifier l'acquisition dudit jeu. Avec Assassin's Creed Revelations, on peut estimer que le contrat est en grande partie rempli.

A tout juste 52 ans, ce bon vieux Ezio Auditore a encore suffisamment la moelle pour débuter une nouvelle aventure qui va se concentrer presque uniquement à Constantinople pour se terminer jusqu'à la forteresse de Masyaf en Syrie, là où il devrait en savoir un peu plus sur son ancêtre Altaïr, et donc sur lui-même. Pour parvenir à vos fins, il vous faudra d'abord récupérer cinq clés dissimulés dans Constantinople et Cappadoce.

La mise en scène est une fois de plus au rendez-vous, avec des dialogues et des cinématiques qui n'ont pas grand chose à envier à certains films passant sur grand écran. Et c'est surtout le terrain de jeu qui vous procure un sentiment de liberté et vous laisse encore par moment bouche bée par le souci du détail dont ont une fois fait preuve les développeurs d'Ubisoft. Les décors sont particulièrement soignés, et il vous sera assez aisé de reconnaître les principales artères de la pourtant très vaste cité ottomane, baignant dans le soleil d'Orient.

Au rayon des nouveautés, vient en premier lieu une sorte de tyrolienne aussi pratique que ludique, et tout aussi efficace en matière de combat et d'esquive. Viennent également des bombes aux particularités diverses, comme celle qui vous permet de paralyser votre adversaire. Au fil des missions vous gagnerez de l'argent et de l'expérience. Il vous faudra par ailleurs bien gérer votre petite entreprise, et vous serez ainsi amenez à faire un peu de "management", en plaçant tel ou tel assassin sur telle ou telle mission. Le multijoueur a en outre été étoffé avec deux nouveaux mode (Deathmatch et Assaut de reliques). Finalement, les révélations promises dans le titre ne vous feront pas tomber du placard, mais si l'on ajoute que Assassin's Creed premier du nom est offert pour les possesseurs de PS3, vous pouvez décemment ajouter ce jeu sur votre lettre destinée au Père Noël.

Assassin's Creed: Revelations
Disponible sur PS3, XBox 360 et PC
Editeur: Ubisoft
Développeur: Ubisoft Montreal
Jouable jusqu'à 8 en multijoueurs
Déconseillé aux moins de 18 ans

Romain Bonte

Omnisport