Apnée : Alice Modolo, une championne au pays des sirènes

Publié le , modifié le

Auteur·e : Marie-Christelle Maury
Alice Modolo
Alice Modolo | YANN COATSALIOU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

"Je suis heureuse d’avoir eu cette rage de continuer à rêver…" Passionnée des grands fonds, Alice Modolo a décroché mi-septembre la médaille d’or à l’European Cup en Grèce, seule compétition d’apnée maintenue en ces temps compliqués. Une plongée à 86 mètres en poids constant monopalme, voilà pour la signature de l’exploit. "Ça m’a réussi, c’est une belle surprise, une belle récompense. Cela montre ce que je suis capable de faire !"… Sirène dans le clip de Beyoncé avec Guillaume Néry, égérie d’une grande marque de thé, conférencière, femme de notre temps… Alice Modolo : une palette de talents sur un fond bleu.

Le monde des abysses comme pays des merveilles… Alice Modolo, 36 ans, regarde sa vie avec une certaine profondeur. "Plus je pratique l’apnée, plus je m’ouvre vers l’extérieur… J’ai envie d’aider les autres, ça me permet d’évoluer." Cette ancienne chirurgienne-dentiste a mis la clé sous la porte un jour de janvier 2019. "Je ne suis pas une enfant de l’eau… mais quand je suis descendue à 70 mètres de profondeur, j’ai dit, moi un jour, j’irai à 100 mètres !" La mythique barre des 100 !!! L’Everest des apnéistes au féminin… 

Alice organise désormais sa vie à Nice pour plonger, chaque jour, un peu plus profond. La jeune femme trouve dans la quête des grands fonds une aventure plus personnelle. "Je me suis dit : mais oui, tout le monde sait que je suis capable de le faire. Il faut avoir confiance en ses intuitions, avoir confiance en soi et y croire… Maintenant je vis mon rêve". Et de renchérir, avec cette soif de partager : "Il faut que l’on montre que, nous, les femmes, nous pouvons être performantes, que nous ne sommes pas des petites choses fragiles. Nous pouvons être fortes dans la douceur, la simplicité, la vulnérabilité…"  Voilà c’est dit. A méditer maintenant.

La vie sous l’eau mais aussi des mois passés dans son appartement, confinée… Le comble pour cet être épris de liberté. Des jours et des jours à voir la mer de loin, retenir sa respiration dans sa cuisine, sa salle de bain, le yoga comme thérapie avant le jour béni où Alice a pu enfin reprendre sa liberté… Retour dans la Grande Bleue avec l’idée d’apprivoiser la mer, l’océan ou du moins de se « ré-acclimater » à l’élément. "Je ne suis pas originaire du sud, je me battais contre l’eau. J’ai décidé d’avoir une approche différente. Ce confinement m’a fait prendre conscience que si j’allais à la rencontre de la mer, j’allais emmagasiner de la force. Alors quand on a eu l’autorisation de sortir, j’ai passé un mois et demi dans l’eau, allongée à regarder les poulpes, les poissons. Comme si je mesurais enfin la chance que j’avais, d’évoluer dans ce milieu…"

Une médaille d’or autour du coup depuis un mois, Alice Modolo se laisse porter par son intuition. "Ce qui me tient à cœur, c’est de me reconnecter avec la nature. Je mène plusieurs actions dans le 06, mon département... J’aime m’investir dans un centre de soins pour les tortues ou dans cette étude des algues brunes. Tout cela donne un sens à ma vie".

Un sens toujours tourné vers les autres. comme le prouve son rôle d'Ambassadrice de l’association Grégory Lemarchal"Les jeunes patients sont atteints de la mucoviscidose, ils manquent de souffle. Je trouvais le parallèle intéressant avec ma discipline. Il y a beaucoup de partage. Je leur explique comment nous, apnéistes, on arrive à augmenter nos capacités respiratoires, je suis très investie, très engagée… Cela donne beaucoup de sens à ce que je fais…" Et de poursuivre dans cet élan d’enthousiasme : "J’aime l’aventure humaine, le partage. Je vis une vie extraordinaire. Je veux encourager les gens à rêver, à vivre leur rêve… Il n’y a aucune limite…"

Sans limite et bien au-delà… Demain Samedi, Alice Modolo sera à l’Institut supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace à Toulouse. Nouvelle corde à son arc, l’apnéiste y animera une conférence TedX sur un thème qu’elle connait bien «L’apnée, une discipline frugale c’est-à-dire faire plus avec moins ». Tout un programme ! "La transmission est essentielle dans mon approche de l’apnée" On l’avait compris. Pour Alice Modolo, sur terre ou dans la mer, objectif : infini…

Marie-Christelle Maury mariechmaury

Omnisport