Biopics
Ali, Le Stratège, Raging Bull, Rush, quatre films retraçant la vie de sportifs ou d'entraîneurs ayant existé | AFP

Ali, Raging Bull, Rush... Les autres biopics de sportifs célèbres ou non

Publié le , modifié le

La sortie du film de Stephen Frears sur Lance Armstrong, "The Program", avec Ben Foster dans le rôle-titre rappelle que le sport et le cinéma font parfois bon ménage. Focus sur ces biopics (films basés sur des personnages qui ont existé ou existent) qui ont marqué. Qu’ils retracent la vie de légende (Ali, Jake La Motta) ou de personnages plus obscurs Billy Beane (Le Stratège).

Ali

Will Smith a interprété le boxeur Mohamed Ali
Will Smith a interprété le boxeur Mohamed Ali

Cassius Clay, devenu Mohamed Ali, est une légende du sport. Tant par ses résultats que par son engagement politique. Son titre de champion du monde des Lourds à 22 ans, sa conversion à l’islam et ses liens controversés avec la Nation of Islam et son leader Elijah Muhammad, son refus d’intégrer l’armée américaine pour le conflit au Vietnam, la perte de son titre puis, sa longue remontée vers la lumière avec, en apothéose, sa victoire lors du "combat du siècle" à Kinsasha contre Georges Foreman, "Ali" de Michael Mann retrace 15 ans de la vie du plus grand boxeur de l’histoire. Dans la peau du boxeur, Will Smith, a trouvé l’un de ses rôles les plus marquants et a été nommé à l’Oscar du meilleur acteur. Il s’est entraîné comme jamais pour être à la hauteur de l’original, qui l’avait officiellement adoubé après avoir vu la prestation de l’acteur. Réalisé par Michael Mann (Heat, Collateral, Révélations), Ali est une fresque passionnante sur l’un des personnages les plus influents de son époque qui se termine sur le morceau de bravoure d’une dizaine de minutes, ce "combat du siècle", qui à l’image de tous les autres combats du film rend hommage au style de celui qui "volait comme le papillon et piquait comme l’abeille".

Vidéo : la bande-annonce d'Ali

Rush

Daniel Brülh et Chris Hemsworth jouaient respectivement Nikki Lauda et James Hunt dans Rush
Daniel Brülh et Chris Hemsworth jouaient respectivement Nikki Lauda et James Hunt dans Rush

La course automobile a toujours été un sujet qui se prêtait à merveille au cinéma. Demandez à Steve Mcqueen… Rush naît de la rivalité entre deux pilotes de Formule 1, Niki Lauda (Daniel Brühl) et James Hunt (Chris Hemsworth). Le méthodique et froid autrichien contre le charismatique et tête brulée anglais. La glace contre le feu. Le réalisateur Ron Howard revient sur cette rivalité, débutée en Formule 3, et qui se cristallise lors de la saison 1976 de F1. Lauda est alors champion du monde en titre et leader du classement général qui ne vit que pour la course tout en gardant le maximum de contrôle. Hunt, lui, est un play-boy qui multiplie les conquêtes et qui conduit comme il vit, à fond. Au-delà de leur adversité, va naître entre les deux parfaits opposés un respect et une admiration mutuels. Spectaculaire comme un Grand Prix de F1, "Rush" est dans la plus pure tradition des films de voiture, haletant.

Vidéo : la bande-annonce de Rush

Raging Bull

Robert De Niro et Martin Scorsese entourent Jake La Motta sur le tournage de Raging Bull
Robert De Niro et Martin Scorsese entourent Jake La Motta sur le tournage de Raging Bull

Troisième collaboration du duo magique Martin Scorsese-Robert de Niro. Le premier filme le second dans la peau du boxeur Jake La Motta. Comme pour The Program, le film retrace l’ascension puis la chute d’un sportif charismatique, mais rongé par ses démons. Enfant issu d’un milieu populaire, le poids moyen va arriver au sommet après des combats mythiques contre Marcel Cerdan ou Sugar Ray Robinson. Avant la chute. Bouffé par sa paranoïa, autodestructeur, colérique, La Motta va terminer sa vie seul, obèse et bouffi. Lui le grand boxeur finira gérant de boîte de nuit. Littéralement habité par ce rôle pour lequel il a empoché l’Oscar du meilleur acteur, Robert de Niro s’est d’abord entraîné intensément pour le rôle avant de prendre 30 kilos pour interpréter la déchéance du boxeur. Culte, comme le film ou la fameuse phrase prononcée par La Motta "You f… my wife ?".

Vidéo : la bande-annonce de Raging Bull

Le Stratège

Brad Pitt est Billy Beane dans Le Stratège
Brad Pitt est Billy Beane dans Le Stratège

Chez les Américains, le film de sport est une spécialité. Si les boxeurs se sont souvent taillés la part du lion avec des personnages "bigger than life", le baseball a parfois été traité avec réussite. Comme en 2011 avec le film "Le Stratège" (Moneyball en V.O.) avec Brad Pitt dans le rôle-titre, celui du manager des Oakland Athletics, Billy Beane. A l’intersaison 2002, il doit reconstruire un effectif déserté par ses meilleurs joueurs. Avec l’aide de Peter Brand (Jonah Hill), il va élaborer une approche scientifique et économique du recrutement basée sur les statistiques… Une hérésie pour tout le monde qui sera une vraie réussite et changera ce sport. Peu reconnu chez nous, le baseball est une religion outre-Atlantique. Ça n’empêche en rien de se passionner pour cette histoire, où il est autant question de sport que de conviction, qui touche à des thèmes connus (réussir seul contre tous), avec un improbable duo Pitt-Hill, drôle et touchant.

Vidéo : la bande-annonce du Stratège

The Damned United

Martin Sheen joue l'entraîneur britannique Brian Clough dans The Damned United
Martin Sheen joue l'entraîneur britannique Brian Clough dans The Damned United

Les films sur le football ne sont pas légions. Ceux sur des personnes ayant existé sont encore plus rares. Alors quand un réalisateur anglais, Tom Hooper (Le Discours d’un Roi), se penche sur l’histoire de Brian Clough, entraîneur britannique mythique des années 70 pour le film The Damned United, on s’y arrête. L’histoire relate les 44 jours durant lesquels Clough a été l’entraîneur de Leeds United. Entraîneur à succès avec Derby County, Clough prend la succession de la légende vivante Don Revie. Il va tenter de faire table rase de l’héritage de Revie et d’imposer sa patte sur cette équipe qu’il détestait et dont les joueurs le haïssait tout autant. Dans la plus pure tradition des comédies britannique, The Damned United est aussi efficace qu’un bon "Kick and Rush", avec la finesse du "Tiki Taka".

Vidéo : la bande-annonce de The Damned United

Et aussi : Les chariots de feu, Invictus, Fighter, Hurricane Carter, La légende de Seabiscuit

Omnisport