Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) grimace effort TDF 2011
Le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) | AFP - Joël Saget

Nouvelle démonstration de force de Gilbert

Publié le , modifié le

Après une belle première semaine sur le plat, Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) a offert une nouvelle démonstration de force, samedi, pour la première étape en montagne, entre Aigurande et Super-Besse. Le Belge a lancé un sprint final plein de panache qui lui a permis d’accrocher une belle 2e place … et le maillot vert.

Il n’en fini plus d’impressionner ... Après avoir brillé au Mont des Alouettes, fait une 2e place au Cap Fréhel et porter le maillot à pois, Philippe Gilbert a encore fait vibrer les amateurs de cyclisme en réalisant une véritable démonstration de force sur le dernier kilomètre, avant l’arrivée à Super-Besse. Rui Costa en tête, Vinokourov parti pour monter sur la deuxième marche du podium, Gilbert a accéléré furieusement la cadence. Laissant sur place Andy Schleck, Alberto Contador et Cadel Evans qui, eux aussi, avaient accéléré. « J’ai voulu attaquer une première fois mais mon dérailleur, avec la pluie, n’a pas voulu passer sur le grand plateau, a-t-il expliqué sur la ligne d’arrivée. J’ai dû me rasseoir et du coup, j’ai perdu un peu de temps avant de pouvoir réattaquer. Ensuite, je suis arrivé lancé mais le vainqueur était trop loin, hors de portée. »

Hors d’haleine après un splendide effort qui lui a permis de prendre la 2e place de l’étape et le maillot vert, Gilbert n’a pas caché sa fatigue : « J’ai tellement forcé que j’ai eu mal jusqu’au bout des doigts. C’était un effort très intense. » Et le Belge d’ajouter : « On a vu que, dès le pied du col de 2e catégorie, énormément de coureurs ont lâché directement pour monter calmement. C’est la preuve, qu’après huit jours le peloton est déjà bien fatigué. On a usé beaucoup de force avec le vent, les bordures et les chutes. Du coup, le jour de repos après-demain sera le bienvenu. »

Après une semaine de course, le coureur d’Omega Pharma-Lotto dresse aujourd'hui un bilan plutôt positif : « Tout va très bien pour moi, les jambes tournent bien. Notre objectif principal, c’est de protéger Van Den Broeck, ce qu’on fait très bien depuis le début du Tour. Il est sur la liste pour une belle place à Paris donc, pour l’instant, c’est une course parfaite. » Et il y a fort à parier que la belle aventure de la formation belge ne s'arrête pas là.

Voir la video

Isabelle Trancoën