Nicolas Edet : « J’étais vraiment dans le dur »

Publié le , modifié le

Nicolas Edet qui participe à son premier Tour de France a souffert dans la dernière ascension de la 7e étape. "Pour moi, c’était assez difficile. On a fait pas mal de boulot pour Rein (Taaramae). Il fallait le placer au mieux au pied de la montée", a expliqué le jeune coureur de la Cofidis.

"Ca roulait très vite dans les petites bosses avant la Planche des Belles Filles. Là j’étais vraiment dans le dur, et dès le haut de cette bosse là, je me suis relâché, car je n’aurais pas servi à grand-chose à mes coéquipiers. Dans ces cas là, il vaut mieux se préserver, garder un peu de force pour les prochains jours", a analysé le protégé de Didier Rous et Stéphane Augé, 130e, à plus de 12 minutes du vainqueur du jour.

Romain Bonte