NBA : Les Lakers assurés d'être tête de série N.1 à l'Ouest

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Anthony Davis
Anthony Davis des Lakers de Los Angeles et Rudy Gobert de l'Utah Jazz, le 3 août. | POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Lakers, portés par 42 points d'Anthony Davis, ont vaincu Utah (116-108), s'assurant d'être tête de série numéro 1 à l'Ouest, lundi en NBA, où le champion en titre Toronto, a confirmé qu'il était aussi prêt pour les play-offs contre Miami (107-103).

Deux jours après avoir chuté contre Toronto, les Lakers se sont ressaisis face au Jazz qui, sans aucunement démériter, n'a jamais eu la main sur la rencontre. Un succès (116-108) qui s'est dessiné dans le troisième quart-temps (28-20) et qui doit évidemment beaucoup au scoring d'Anthony Davis (12 rbds), ainsi qu'à LeBron James, adroit (9/16, 22 pts) et présent dans les autres secteurs (9 passes, 8 rbds).

En face, Donovan Mitchell a été performant avec 33 points (5 rbds, 4 passes), tout comme Rudy Gobert (16 pts à 100% aux tirs, 13 rbds). Mike Conley a aussi été bon (24 pts) démontrant un net regain de forme, mais l'absence du shooteur à trois points Bojan Bogdanovic (poignet) manque énormément à Utah, qui reste malgré tout 5e à l'Ouest.

Comme c'était attendu, les Lakers sont eux assurés de finir en tête et donc de rencontrer le 8e d'ici une dizaine de jours. "Après tout ce qu'on a traversé cette saison, ça signifie énormément, mais ce n'est pas fini. Ce n'est qu'une pierre de posée, avant bien d'autres devant nous conduire là où on veut aller", a déclaré Davis.

► Toronto vient à bout de Miami 

Après sa démonstration de force contre les Lakers, Toronto a fait preuve de maîtrise pour venir à bout de Miami, qui a remonté 17 points d'écart, avant de craquer dans le money-time face à la défense resserrée de l'équipe canadienne. L'homme du match pour les Raptors a été Fred VanVleet, qui a battu son record personnel de points (36, dont 7/12 à trois points) et a empêché une passe de Jimmy Butler de trouver Goran Dragic, pour une égalisation potentielle, le ballon échouant sur Pascal Siakam (22 pts, 6 rbds) qui a scellé la victoire.

Une fin de match rappelant que les talentueux Floridiens restent encore tendre quand ça se joue au mental, malgré la présence de Butler, finalement bien présent après avoir manqué l'entraînement la veille (16 pts). Statu quo au classement: Toronto reste 2e à l'Est, Miami 4e.

► Les Nuggets s'imposent après prolongation

Apathiques face à Miami, les Nuggets (3e) ont montré un autre visage contre OKC (6e), leur potentiel adversaire dès le 1er tour des play-offs, pour s'imposer après prolongation (121-113). Les deux équipes ne se sont jamais lâchées jusqu'à ces cinq minutes supplémentaires qui ont vu Nikola Jokic faire la différence en marquant 8 des 10 points de son équipe (30 au total, pour un triple-double, 12 rbds, 10 passes).

Jusque-là, c'est le rookie Michael Porter Jr. qui s'était illustré (37 points à 12/16, 12 rbds). Le Thunder a eu la possibilité de l'emporter lorsque Chris Paul (23 pts) a obtenu deux lancers francs en toute fin de match, mais il n'en a mis qu'un seul (109-109), qui a entraîné la prolongation.

► Mission accomplie pour New Orleans

New Orleans devait absolument s'imposer face à Memphis (8e) pour rester dans course au barrage. Mission accomplie (109-99). Zion Williamson a contribué (23 pts, 7 rbds, 5 passes), remportant le duel à distance qui l'opposait à Ja Morant (11 pts, 8 passes, 5 rbds), probable futur rookie de l'année.

Bonus pour les Pelicans (11e), San Antonio a chuté d'un rien (132-130) contre Philadelphie, cédant la 9e place de barragiste potentiel à Portland. Après avoir effacé un retard de 10 points, les Spurs ont mené de quatre avec une minute à jouer, avant de craquer après un panier derrière l'arc de Shake Milton à 7 secondes du buzzer.

► Les Wizards bientôt hors course ?

Après ses 53 points contre les Sixers, l'arrière a de nouveau été prolifique lors du succès des Pacers (5e) contre Washington (111-100): 34 points (14/26 au tir), 11 rebonds, 4 passes, 4 contres. Encore défaits, les Wizards ne sont pas officiellement hors course pour les play-offs, mais c'est tout comme.

AFP