Sun Yang
Le nageur chinois Sun Yang | AFP - CHEN ZHIWEI

Sun Yang a l'interdiction de s'entraîner en Australie

Publié le , modifié le

Sun Yang, contrôlé positif lors d'une analyse en mai dernier, n'a plus le droit de s'entraîner en Australie a annoncé ce mercredi Michael Scott dans les colonnes du Brisbane Courier-Mail, le responsable du haut niveau de la Fédération australienne de natation.

L'Australie veut faire la guerre au dopage. Et double champion olympique Sun Yang est le premier à en payer les conséquences. Par la voix de son responsable du haut niveau, Michael Scott, la fédération australienne "a annoncé à la Fédération chinoise que Sun Yang ne pourrait plus s'entraîner à Miami (Queensland)" ou dans aucun des centres d'entraînement du pays. Cette décision forte vient de Denis Cotterell, l'entraîneur australien du recordman du monde du 1500m. Elle a été prise lors d'une réunion à la fin du mois de novembre, quelques jours après que la suspension de trois mois du nageur chinois ait été rendue publique.

La Fédération australienne veut même aller plus loin puisque Michael Scott a indiqué vouloir préserver l'intégrité de la Fédération australienne. Ainsi, les nageurs voulant s'entraîner dans les centres de la Fédération australienne devront désormais "s'enregistrer auprès  de l'Agence australienne antidopage (Asada), pour des tests en dehors des compétitions". Selon le patron du haut niveau australien, ces nageurs étrangers devront aussi "payer des droits qui incluront le coût des tests antidopage".

francetv sport @francetvsport