Franklin assure aux Sélections US
Missy Franklin (ici sur le 200m dos) | STREETER LECKA - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Sélections US: Franklin et Lochte assurent le spectacle

Publié le , modifié le

La deuxième journée des sélections américaines (à Indianapolis) en vue des Mondiaux de Barcelone (28 juillet-4 août) a permis à Missy Franklin et Ryan Lochte de confirmer leur statut de locomotive de la natation américaine. La nageuse de 18 ans et le quintuple médaillé au JO de Londres ont réalisé le même doublé, à savoir 200m nage libre et 200m dos. Sur les autres distances, on notera la révélation de Kevin Cordes (19 ans), meilleur performeur mondial de l'année sur 200m brasse.

En l'absence de Michael Phelps, et ce pour la première fois depuis 1998, les sélections US se cherchent un patron. L'Amérique se paye le luxe d'en avoir deux pour le prix d'un. Attendus sur des distances qu'ils maitrisent, Missy 'le missile" Franklin et Ryan Lochte n'ont pas flanché. Victorieuse du 100m nage libre mardi en ouverture de la compétition, la quadruple médaillée d'or à Londres a survolé le 200m nage libre en 1: 55. 56, loin devant sa plus proche poursuivante, Katie Ledecky chronométrée en 1: 57. 63.

Le coup de tonnerre est venu d'Alisson Schmitt. La championne olympique de la distance n'est même pas parvenue à se qualifier pour la finale de l'épreuve en réalisant le 10e temps des séries en 1.59.75. Un temps indigne de son niveau et à six secondes de son record personnel ! Les déboires de Schmitt n'ont pas altéré le moral de Franklin. Moins de 90 minutes après son succès sur le 200m nage libre, elle a également décroché son billet pour les Mondiaux sur 200m dos, épreuve dont elle est championne olympique en titre, en réalisant un chrono impressionnant de 2: 05. 68: "Je suis absolument ravie par mon temps mais qu'est-ce que j'ai mal maintenant, les dernières 50 m ont été très durs", a réagi Missy "le missile", après le 200 m dos le plus rapide jamais nagé aux Etats-Unis.

Lochte dans la lumière

Après une entrée en matière timide, mardi sur le 100m nagre libre dont il a pris la 4e place, Ryan Lochte arrivait sur deux de ses distances de prédilections, celles qui l'ont vu se battre avec la légende Michael Phelps. Longtemps barré, mais parfois aussi devant, par l'homme aux 22 médailles olympiques, Lochte se devait de prendre la place de patron laissé vacante. La nageur de 28 ans a du s'employer pour remporter le 200m nage libre. En tête dès le premier virage, il a lutté pour contrôler le retour de Conor Dywer. Lochte s'impose en 1.45.97 avec 28 centièmes d'avance sur son adversaire. Sur le dos, l'héritier de Phelps s'est permis de battre le champion olympique, Tyler clark (1: 55 .16 contre 1: 55. 80). "Je savais qu'à cause de mon manque de préparation, il fallait que je donne tout ce que j'ai et que j'allais souffrir, a dit Lochte. Ce doublé a été vraiment dur, je ne veux pas revivre cette douleur une nouvelle fois."

Souffrir, Lochte va encore le faire. Le Floridien est encore inscrit sur trois courses d'ici la fin des sélections: les 200m et 400m 4 nages et le 100m papillon. La journée de mercredi a aussi été marquée par l'avènement d'une probable nouvelle terreur. A 19 ans, Kevin Cordes, était dans les temps du record du monde du 200m brasse à la mi-course. Craquant légèrement sur la fin, il a du se "contenter" de la meilleure performance mondiale de la saison en 2: 08. 34. Michael Phelps peut dormir sur ses deux oreilles, la relève arrive.