Romain Barnier entraîneur en chef de la natation tricolore

Publié le , modifié le

Le nouveau directeur technique national (DTN) de la Fédération française de natation (FFN), Lionel Horter, a présenté, ce vendredi à Nancy, son organigramme dans lequel il a intégré le coach de Florent Manaudou et Camille Lacourt, Romain Barnier, en qualité d'entraîneur en chef.

 "Je cherchais quelqu'un qui soit vraiment un technicien de l'équipe de  France sur une mission bien donnée: la réussite de l'équipe, comme ça se fait  dans beaucoup d'équipes de natation que nous croisons", a commenté le DTN, lors  d'une conférence de presse organisée en marge du meeting international de Nancy. Horter, qui a officialisé son équipe dans laquelle figure également  l'entraîneur du champion olympique 2008 Alain Bernard, Denis Auguin, en charge  de l'accès au haut niveau en natation course, a précisé que le poste  d'entraîneur en chef serait "réévalué chaque année".

"Romain est capable d'échanger"

"Par définition même, un entraîneur en chef ne peut être là que s'il a des  nageurs dans la compétition. C'est pour cela qu'il est difficile de se projeter  au-delà d'une saison. Au mois de septembre on analysera le mode de  fonctionnement de cette saison pour se projeter sur l'année prochaine". Le DTN a défini le poste d'entraîneur en chef comme celui d'un technicien  "capable d'échanger, de partager". "Il y a des entraîneurs qui n'ont pas ce  profil-là. Romain a ce profil-là, c'est indéniable".

Romain Barnier sera chargé de préparer les Championnats du monde, qui  auront lieu du 28 juillet au 4 août à Barcelone. Horter, nommé le 28 janvier, n'a pas conservé dans son équipe de directeur  des équipes de France, comme il l'était lui-même depuis janvier 2009 sous la  direction de Christian Donzé, décédé brutalement le 21 octobre. Il a en revanche désigné Patrice Cassagne directeur de la natation-course,  une appellation qu'il a étendue aux quatre autres disciplines de la natation.  Dominique Basset est directeur du water-polo, Corinne Ribaud de la natation  synchronisée, Gilles Emptoz-Lacôte du plongeon et Stéphane Lecat pour l'eau  libre.

AFP