Michael Phelps natation
La nageur américain Michael Phelps | AFP - CHRIS CODUTO

Phelps clôture le Grand Prix de Mesa avec une victoire sur 100m

Publié le , modifié le

Michael Phelps disputait sa première compétition depuis huit mois à Mesa. Le nageur américain a parfaitement terminé ce Grand Prix avec une victoire sur 100m nage libre samedi, devant son grand rival Ryan Lochte.

Huit mois après les Pan-Pacific en Australie en août dernier, Michael Phelps retrouvait la compétition à Mesa (Etats-Unis). Rassuré par sa victoire sur le 100m papillon, sa discipline de prédilection, Phelps a clôturé en beauté avec un succès surprise sur le 100m nage libre. Qualifié pour la finale avec le cinquième temps des séries, le nageur aux 18 titres olympiques a coiffé sur le fil son compatriote et grand rival Ryan  Lochte avec un chrono de 49''72/, contre 49''77 pour Lochte. La 3e place est revenue à Conor Dwyer (50''02). La victoire de Phelps sur 100 m est d'autant plus retentissante qu'il avait disputé seulement 25 minutes plus tôt la finale du 200 m quatre nages dont il s'était classé 3e, derrière Lochte et Dwyer. "C'est ma meilleure journée ici, remporter le 100 m après avoir disputé le 200 quatre nages n'était pas évident", a expliqué le nageur de Baltimore, âgé de 29 ans. "Je me demande si avoir un enchaînement de courses comme cela n'est pas mieux pour moi", a-t-il poursuivi.

Bon feeling

"Je ne sais pas ce qui s'est passé sur le virage après le premier 50 m,  j'ai senti quelque chose de différent, j'ai vu que j'allais plus vite que mon  voisin et je me suis dit +J'avance, c'est cool comme feeling+", a-t-il expliqué. "C'est une bonne reprise", a conclu le nageur aux 22 médailles olympiques  qui veut participer aux JO-2016 de Rio. Phelps faisait son retour en compétition après six mois de suspension  infligés par sa fédération pour conduite en état d'ivresse. Phelps, de retour dans les bassins depuis janvier 2014 alors qu'il avait  pris sa retraite après les jeux Olympiques de Londres, ne sera pas dans  l'équipe américaine pour les Mondiaux-2015 de Kazan (Russie) cet été, sur décision de sa fédération dans le cadre de sa suspension.