Camille Muffat
Camille Muffat | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Muffat, Manaudou et Bernard soignent leurs chronos

Publié le , modifié le

Camille Muffat s'est qualifiée pour les jeux Olympiques de Londres sur 200 m nage libre en battant son record de France de la distance en finale des Championnats de France, à Dunkerque. Muffat a encore abaissé de plus d'une demi-seconde le record qu'elle avait battu la veille, pour le porter à 1:54.87. Il s'agit de son troisième record de France lors de ces Championnats.

Ce temps est la nouvelle meilleure performance mondiale de la saison, la Niçoise étant la première à passer sous la barre des 1 min 55 sec. Avant ce double exploit, ce record avait tenu depuis mars 2007 quand il avait été établi en 1:55.52 par Laure Manaudou à Melbourne (Australie). Muffat, 22 ans, était déjà qualifiée pour Londres sur 400 m nage libre. Elle s'était imposée lundi sur cette distance, déjà en battant un record de France appartenant à Manaudou (4:01.13).

Contraste pour la famille Manaudou

Une Laure Manaudou qui a remporté son  deuxième titre de championne de France en deux jours, en s'imposant sur 50 m  dos avec un nouveau record de France à la clé. Manaudou a encore amélioré en finale, en 28.13, son temps de la matinée,  lorsqu'elle avait battu (28.16) son propre record de France, sur cette distance  non olympique. La championne olympique 2004 du 400 m nage libre s'était qualifiée mardi  pour les jeux Olympiques de Londres sur 100 m dos en remportant le titre.

Laure Manaudou: "j'ai mis trop de fréquence de bras. Le temps est quand même bon mais je ne suis jamais contente, même quand je bats un record de France. Je peux aller plus vite."

Enfin, le 100 m nage libre à livré un premier verdict. William Meynard, Jérémy Stravius et Florent Manaudou sont les principales victimes des demi-finales. Meynard, médaillé de bronze aux Mondiaux-2011 à Shanghai, a pris la 9e place en 49.19 et n'ira donc pas aux JO de Londres. Florent Manaudou, le petit frère de Laure, a fini 10e en 49.24. Jérémy Stravius, co-champion du monde du 100 m dos, a terminé plus loin encore (12e) en 49.82.

Le meilleur temps des demi-finales a été réalisé par Amaury Leveaux en 48.48, devant Yannick Agnel en 48.58. Le champion olympique en titre Alain Bernard a réussi le troisième temps en 48.61, devant le double champion de France en titre Fabien Gilot (48.74). Jordan Coelho (Etampes natation) a remporté le 200 m papillon en 1:57.86 tandis que Sophie De Ronchi (ES Massy) s'est imposée sur le 200 m 4 nages en 2:14.88.

Les qualifiés pour les JO

. Messieurs:
Hugues Duboscq (relais 4x100 m 4 nages)
Giacomo Perez Dortona (relais 4x100 m 4 nages)
Yannick Agnel (200 m nage libre, relais 4x200 m nage libre)
Amaury Leveaux (200 m nage libre, relais 4x200 m nage libre)
Grégory Mallet (relais 4x200 m nage libre)
Clément Lefert (relais 4x200 m nage libre)
Camille Lacourt (100 m dos, relais 4x100 m 4 nages)
Benjamin Stasiulis (100 m dos, relais 4x100 m 4 nages)

. Dames:
Laura Grangeon (400 m 4 nages)
Camille Muffat (400 m nage libre, 200 m nage libre, relais 4x200 m nage libre)
Coralie Balmy (400 m nage libre, relais 4x200 m nage libre)
Laure Manaudou (100 m dos)
Alexianne Castel (100 m dos)
Charlotte Bonnet (relais 4x200 m nage libre)
Ophélie-Cyrielle Etienne (relais 4x200 m nage libre)

Grégory Jouin @GregoryJouin