Florent Manaudou Doha
Le nageurr français Florent Manaudou | DPPI - STEPHANE KEMPINAIRE

Manaudou qualifié pour la finale du 50m nage libre à Doha

Publié le , modifié le

Florent Manaudou s'est qualifié ce vendredi matin pour la finale du 50m nage libre des championnats du monde petit bassin à Doha. Le Français a pris le troisième temps derrière les deux autres grands favoris, le Brésilien Cesar Cielho et Vladimir Morozov. Une finale très attendue à laquelle participera également l'autre tricolore Clément Mignon. Mehdy Metella, lui, s'est qualifié pour les demi-finales du 50m papillon et Benjamin Stasiulis se hisse en demi-finale du 50m dos.

Premier test réussi pour Florent Manaudou. Après deux médailles collectives (l'or sur le 4x100m nage libre et l'argent sur le 4x50m 4 nages), le nageur marseillais était engagé ce vendredi sur le 50m nage libre. Sa première épreuve en individuel lors de ces Mondiaux petit bassin à Doha. Dans les demies du matin, il a pris le troisième temps derrière les deux autres grandes stars de la distance, le Brésilien signant le meilleur temps (20''80) devant le Russe Vladimir Morozov (20''88). Manaudou lui était satisfait de son chrono (20''93) et donnait rendez-vous en finale cette après-midi (17h35 heure française). "La compète commence vraiment ce soir pour moi, je vais essayer de faire 3  finales pour les 3 dernières après-midi et remporter 3 médailles, c'est  maintenant que tout se joue", a dit le sprinteur. Manaudou ne sera pas tout seul puisque son compagnon d'entraînement Clément Mignon sera aussi de la fête, le jeune nageur (20 ans) ayant signé le 7e temps des demies (21''19). Avant cette grande finale, le quadruple champion d'Europe cet été à Berlin nagera en demi-finales du 50 m dos après avoir signé le meilleur temps des séries (23''24).

Metella, malgré le chikungunya

Fidèle à lui-même, Manaudou était très décontracté après sa matinée fructueuse. La preuve? Sa série du 50m dos, pas très bien préparée, mais idéalement terminée. "Je ne fais pas un très bon départ mais je ne me suis pas trop échauffé ce  matin, je suis arrivé très tard à la piscine pour essayer de dormir un peu. J'arrive à faire un bon temps", s'est félicité le Marseillais. En demi-finale, il croisera peut-être la route de son compagnon médaillé en 4x50 4 nages, Benjamin Stasiulis qui s'est lui aussi qualifié avec le 6e temps (23''78). Enfin, Mehdy Metella s'alignera en demi-finales sur 50 m papillon. Il a signé le 7e chrono des séries (22.85) avant de révéler qu'il avait attrapé le virus du chikungunya il y a 4 mois lors d'un séjour dans sa Guyane natale. Selon le médecin de l'équipe de France, Stéphane Lefebvre, "il n'y a pas  d'inquiétudes à avoir". "Il est parfaitement remis, si ce n'est quelques moments de fatigue".

Benoit Jourdain @BenJourd1

Championnats du Monde de Natation