Florent Manaudou
Florent Manaudou | LaPresse/MAXPPP

Doha: La France décroche l'argent en relais 4x50m 4 nages

Publié le , modifié le

Championne du monde du relais 4x100m nage libre mercredi, la France a décroché ce qu'elle était venue chercher jeudi sur le relais 4x50m 4 nages. Les Bleus, en 1'31"25, réalisent un nouveau record d'Europe lors des Mondiaux en petit bassin de Doha. Néanmoins, ils ont été devancés par les Brésiliens de Cesar Cielo en 1'30"51, là aussi nouveau record du monde de la discipline. Giacomo Perez-Dortona est grimpé sur le podium du 100m brasse en 56"78, nouveau record de France à la clé.

La France a obtenu ce qu'elle voulait sur le relais 4x50m 4 nages : une breloque. Deuxièmes des séries jeudi matin derrière la Russie, les Bleus -Benjamin Stasiulis, Giacomo Perez Dortona, Mehdy Metella et Florent Manaudou- ont remporté la médaille d'argent (1'31"25) lors des Mondiaux en petit bassin à Doha. C'est la deuxième médaille du contingent français après l'or sur relais 4x100m mercredi. A noter la performance des Brésiliens, emmenés par Cesar Cielo, qui décrochent le record du monde (1'30"51). Les USA complètent le podium (1'31"83).

Opposés à nouveau en demie du 50m libre, Cesar Cielo a encore pris le dessus sur Florent Manaudou. Le Brésilien, en grande forme (20"80), a clairement choisi de montrer les muscles sur toutes les courses où il est engagé. Manaudou, qui a contrôlé (20"93), a vu Vladimir Morozov (20"88) s'intercaler entre lui et le néo-champion du monde du relais 4x50m 4 nages. Toutefois, il pourra compter sur la présence d'un autre Français en finale vendredi : Clément Mignon, 7e temps avec un record personnel (21"19), s'est hissé parmi les huit meilleurs.

Première médaille mondiale pour Perez-Dortona

Il l'attendait, la voilà. Giacomo Perez-Dortona a décroché sa première médaille mondiale en individuel sur 100m brasse, à l'occasion des championnats du monde en petit bassin. Le Marseillais, en 56"78, a pulvérisé le record de France anciennement détenu par Hugues Duboscq (57"24). Seuls, Felipe Franca Silva (56"29) et Adam Peaty (56"35) sont allés plus vite.

Hénique quatre centièmes devant

Destin opposé pour Mélanie Hénique et Marie Wattel en demies du 100m dos. La première citée a lutté pour rallier la finale du 50m papillon. Quatrième de sa course, elle a réalisé le 8e temps qualificatif (28"68) avec quatre centièmes d'avance sur Kimberly Buys (25"72). Wattel n'a pas battu son record perso établi en séries. Elle a terminé dernière des deux demies (26"15). 

Engagée sur le très relevé 100 mètres nage libre, Charlotte Bonnet n'a pas passé le cap des demi-finales. En 52'77, la Tricolore n'a signé que le 11e temps des deux courses cumulées mais en réalisant toutefois sa meilleure performance personnelle en carrière. Sans surprise, les habituelles pointures de la discipline ont répondu présent, Sarah Sjostrom (51'46) devançant Femke Heemskerk (51'51) et Ranomi Kromowidjojo (51'57). Pas plus de réussite pour Benjamin Stasiulis, 8e en finale du 100m dos (50"86). Mitchell James Larkin (49"57) a pris l'or facilement.

Les records battus vendredi :
Relais 4x50m 4 nages : Brésil (1'30"51) bat Russie (1'32"78).
100m dos : Katinka Hosszu (55"03) bat Shiho Sakai (55"23).
100m papillon : Chad Le Clos (48"44) bat Evgeny Korotyshkin (48"48).