Katinka Hosszu
La Hongroise Katinka Hosszu | DPPI - STEPHANE KEMPINAIRE

Mondiaux-2018 en petit bassin: Dressel et Hosszu en têtes d'affiche

Publié le , modifié le

L'Américain Caeleb Dressel et la Hongroise Katinka Hosszu font office de figures de proue aux Mondiaux-2018 de natation en petit bassin, de mardi à dimanche à Hangzhou, en Chine, où les Français seront présents en délégation très restreinte.

A 22 ans, Dressel, sept fois médaillé d'or mondial en bassin olympique (50 m) à l'été 2017 à Budapest (trois fois en individuel, quatre en relais), est la tête d'affiche d'un contingent américain de 35 nageuses et nageurs, en l'absence de la reine Katie Ledecky. Le Floridien nagera les 50 m et 100 m en nage libre et en papillon.

Si le sprinteur américain a encore peu de références en bassin de 25 m, Hosszu en est friande. A 29 ans, la marathonienne des bassins, perturbée par des problèmes personnels cette année, va renouer avec les plannings chargés qu'elle a pris l'habitude de se concocter: elle est attendue au départ des trois distances au programme en quatre nages (100 m, 200 m et 400 m) comme en dos (50 m, 100 m et 200 m), et de deux courses en papillon (100 m et 200 m). Dans sept de ces huit épreuves (le 50 m dos excepté), la Hongroise est tenante du titre mondial en petit bassin.

Outre Ledecky, s'ajoutent à la catégorie grands absents la fusée suédoise Sarah Sjöström, le brasseur britannique Adam Peaty, les sprinteurs australiens Kyle Chalmers et Cate Campbell, ou encore le Chinois Sun Yang. Sont au rendez-vous en revanche les Australiens Cameron Mc Evoy (100 m), Emily Seebohm (100 m dos et 200 m dos) et la jeune Ariarne Titmus (400 m, 800 m), les dossistes américains Ryan Murphy et Kathleen Baker, les Sud-Africains Cameron van der Burgh et Chad Le Clos, ainsi que le sprinter russe Vladimir Morozov.

Des Français sans pression 

Côté Français, une délégation restreinte de huit nageurs a fait le déplacement, la compétition chinoise ne constituant "pas l'objectif majeur" de la saison 2018/2019 selon l'encadrement tricolore, davantage tourné vers les Mondiaux-2019 en grand bassin, en juillet prochain à Gwangju, en Corée du Sud. Ils pourront donc aborder ce rendez-vous sans pression exagérée.
Le chef de file sera Mehdy Metella (100 m, 50 m papillon, 100 m papillon). Le Marseillais sera accompagné notamment de Fantine Lesaffre, sacrée championne d'Europe du 400 m 4 nages en bassin de 50 m en août, et de Mélanie Hénique, médaillée mondiale du 50 m papillon en 2011.
  
 

France tv sport francetvsport