Florent Manaudou et Camille Lacourt 2015
Les deux nageurs marseillais, Camille Lacourt (à gauche) et Florent Manaudou. | JEAN PIERRE MULLER / AFP

Meeting de Compiègne : Manaudou et Lacourt ont nagé le coeur lourd

Publié le , modifié le

Le coeur n'y était vraiment pas mais les champions Camille Lacourt et Florent Manaudou ont tant bien que mal nagé lors du meeting de natation de Compiègne, la seule manifestation sportive élite maintenue samedi après les attentats sanglants de Paris.

Dans la piscine Mercières, où de nombreux fans des nageurs français s'étaient amassés, photo à dédicacer en mains, un tiers de l'équipe de France de natation a pris part au meeting en petit bassin, débuté vendredi. Les nageurs marseillais, dont font partie Lacourt et Manaudou, ont tenu à honorer la mémoire des victimes en arborant, à l'initiative du champion olympique en titre du 50 m nage libre, un brassard noir, dessiné au marqueur sur l'avant bras gauche. "C'était très dur de nager ce matin, la nuit a été difficile. On y pense  beaucoup, on est peiné et on n'a pas trop le moral", a expliqué Manaudou. Mais pas question pour le triple champion du monde 2015 de donner raison aux terroristes. "C'était important d'être là. Les gens sont venus pour se changer les idées. Et même à nous, ça nous fait du bien", a poursuivi le sprinteur de 25 ans, ajoutant qu'il était collé en permanence aux radios d'information. Il a remporté le 100m nage libre en 46''93.

Son comparse à Marseille, Lacourt, a eu lui le visage plus fermé. "Je n'avais pas envie de nager. Il y a un deuil qui a été décrété. On ne devrait pas être là", a estimé Lacourt, excédé par les nombreuses demandes d'autographes des adultes. "Quand les enfants viennent me voir, je joue le jeu. Mais là avec les adultes, je n'ai aucune patience. Je me suis rapidement énervé", a-t-il confié. Le multiple champion du monde a souligné que cela avait "été délicat de nager" et que ce n'est pas parce qu'on s'aligne en compétition "qu'on ne pense pas aux familles". "Je suis toujours abasourdi. Mais je n'ai pas envie d'être dans cette panique. On continuera à nager la tête haute et à représenter la France", a-t-il affirmé. Lacourt n'a nagé que les séries de sa distance fétiche, le 100 m dos (52''70) et pris part à la finale sur 100 m libre, où il a fini 8e et dernier.

Tous les Bleus doivent se retrouver de jeudi à dimanche prochain à Angers pour les Championnats de France petit bassin si la compétition n'est pas annulée.

AFP