manaudou laure bassin 062011
Laure Manaudou | AFP-GABALDA

Manaudou replonge

Publié le , modifié le

A 24 ans, Laure Manaudou va sortir de sa retraite... La nageuse la plus titrée de l'histoire de la natation française a annoncé qu'elle allait reprendre la compétition sans toutefois fixer de date, dans un entretien accordé au Journal du Dimanche (JDD).

"L'envie est revenue"

"Je voulais vous dire que, oui, l'envie est revenue de reprendre la compétition. Rien n'est programmé pour l'instant, j'ai besoin de temps", a-t-elle dit au JDD. "Je n'ai pas encore le niveau des championnats du monde. Mais je vais y travailler." Alors que les Jeux Olympiques de Londres-2012 se profilent, la championne olympique du 400 m nage libre (2004) préfère rester prudente. "Tout nageur qui a connu les Jeux a envie d'y retourner, bien sûr. Mais c'est encore loin. Il faudra d'abord que je me qualifie. Je vais attendre de voir où j'en suis dans les trois prochains mois avant de prétendre à quoi que ce soit."

Même si la Villeurbannaise possède des qualités de nageuse exceptionnelles, le temps lui est désormais compté si elle souhaite vraiment disputer les prochaines Olympiades. "Je suis passée de sept heures de sport à zéro (...). Je n'ai absolument rien fait pendant presque deux ans en comptant ma grossesse", a-t-elle indiqué, précisant qu'elle avait pris 20 kg. Mais sa reprise de l'entraînement ne date pas d'aujourd'hui. La triple championne du monde qui avait pris sa retraite deux ans auparavant, a replongé dans les bassins en septembre dernier, et de façon régulière depuis octobre, à Auburn aux Etats-Unis.

La compagne de Frédéric Bousquet détaille qu'elle s'est fixée pour le moment neuf séances par semaine. "J’ai eu beaucoup de mal au départ. Je suis passé par des phases de découragement, je pleurais dans mes lunettes à la fin de chaque séance", a-t-elle admis. Manaudou raconte que les trois premiers mopis ont été très pénibles, et qu'elle a souvent pensé abandonner. "J’avais perdu toutes mes sensations dans l’eau. C’est comme si je réapprenais à nager. Cela a été un choc", a-t-elle affirmé.

Ce retour à la compétition est officialisé à quelques jours de la fin la période probatoire de neuf mois fixée par la Fédération internationale (Fina) pour tout nageur désirant reprendre la compétion. Désormais, selon le programme anti-dopage de la Fina, Manaudou qui a envoyé une lettre d'intention de retour dans les bassins, doit se conformer pendant cette période à un programme strict en matière de soins et d'alimentation. Et ce délai expire le 5 juillet pour Manaudou.

Voir la video

Romain Bonte