Manaudou Laure tribunes 04 2010
Laure Manaudou | AFP - Stéphane Danna

Manaudou juge irréaliste tout retour pour le moment

Publié le , modifié le

Au lendemain de la rumeur annonçant son retour à la compétition, Laure Manaudou a tenu à affirmer qu'il "est à ce stade irréaliste pour moi d'envisager tout retour à la compétition". Et de confirmer qu'elle avait bien "ressenti le besoin de retourner dans une piscine afin de savoir si je pouvais retrouver le plaisir de nager. Un plaisir qui m'a manqué et qui revient petit à petit." De là à retrouver le plaisir de souffrir...

La rumeur s'est enflammée comme la poudre. Laure Manaudou de retour dans un bassin, Laure Manaudou ayant suivi un entraînement un peu poussé, Laurent Manaudou qui refait des séances de physique au sein du Cercle des nageurs de Marseille, Laure Manaudou qui va accompagner Fred Bousquet aux Etats-Unis et suivre les entraînements de l'université d'Auburn. Et bien évidemment, des proches qui s'enthousiasment déjà à l'idée que l'ancienne idole de la natation tricolore pourrait revenir à la compétition pour disputer les Jeux Olympiques de Londres. Une idée confortée par les propos de Brett Hawke, l'entraîneur de Bousquet (et de Cesar Cielo) aux Etats-Unis qui affirmait: "Fred et Laure vont s'entraîner dans le cadre de la préparation des Jeux de 2012. L'objectif est d'être dans la meilleure forme possible pour atteindre le succès à Londres. Laure sera aussi performante qu'elle le voudra. Elle aura à sa disposition certains des plus grands coaches et profitera des structures parmi les meilleures du monde. Le reste lui appartient. Je n'ai aucun doute sur ses capacités à redevenir la meilleure".

Seulement voilà, Laure Manaudou n'est pas encore décidée. Officiellement. Certes, elle recommence à nager, évidemment à Marseille, club de son compagnon Frédérick Bousquet, mais de là à parcourir des kilomètres pour sortir de deux ans de retraite, il y a un pas qu'elle n'a pas encore franchi. "Je comprends et j'apprécie l'enthousiasme que peut susciter, pour les médias et le public, l'espoir de me revoir nager au plus haut niveau, mais il est à ce stade irréaliste pour moi d'envisager tout retour à la compétition", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "J'ai en effet eu envie de me remettre à l'eau, au Cercle des nageurs de Marseille, club dont je suis toujours licenciée. Après 2 ans d'arrêt, j'ai ressenti le besoin de retourner dans une piscine afin de savoir si je pouvais retrouver le plaisir de nager. Un plaisir qui m'a manqué et qui revient aujourd'hui petit à petit".

Cinq mois après avoir accouché, l'ancienne championne olympique a sans doute le désir de reprendre une activité physique. Mais lassée par ses années de jeunesse passées dans les bassins et consciente du lourd et intense travail à effectuer pour retrouver un corps, une hygiène de vie et un mental d'athlètes, il n'est pas certain qu'elle s'astreigne à de de telles contraintes, surtout avec une petite fille dans les bras.