Manaudou portrait tribunes 2009
Laure Manaudou dans les tribunes | AFP - GERARD JULIEN

Manaudou devra patienter

Publié le , modifié le

Le feuilleton nautique de Laure Manaudou continue de rebondir. Pas de tsunami, encore moins de grosse vague mais un contre-temps pour la championne olympique et triple championne du monde qui se retrouve interdite de compétition jusqu'au 5 juillet 2011. Le problème est réglementaire puisque les textes de la fédération imposent une carence de 9 mois préalable à tout retour officiel dans les bassins.

"Laure a envoyé sa lettre (d'intention) à la Fédération internationale  (Fina) qui en réponse lui a signifié qu'elle ne peut participer à aucune compétition d'ici le 5 juillet, comme l'impose le règlement qui fixe une période de 9 mois entre la lettre et la première compétition", a expliqué le DTN de la natation française Christian Donzé. A quelques jours près, Laure Manaudou  se voit privée des Mondiaux-2011 de Shanghai (23-31 juillet) puisqu'elle ne pourra pas se qualifier lors des Championnats de France (23-27 mars à Strasbourg).

Si la nageuse souhaite vraiment sortir de sa retraite sportive, son prochain challenge sera les JO de Londres en 2012. "Pour l'instant, elle se remet à l'eau. Elle renage parce qu'elle en a envie. Le plus prudent est de lui laisser faire une année pour retrouver le haut  niveau. On ne passe pas de rien du tout (en entraînement) à 6 heures dans l'eau par jour", a affirmé le DTN, qui envisage de "faire un point en décembre".