La porte reste ouverte pour Agnel sur 200m

La porte reste ouverte pour Agnel sur 200m

Publié le , modifié le

La Direction Technique Nationale a laissé entendre que Yannick Agnel pourrait s'aligner sur 200m aux Jeux Olympiques de Rio si ce dernier montre une motivation, et des performances, qui justifieraient sa place sur le double aller-retour.

Au cours d'une conférence particulièrement tendue, le Directeur Technique National (DTN) Jacques Favre est revenu sur la présence de Yannick Agnel sur le plot de départ du 200m des JO. Après sa 3e place très controversée aux championnats de France, le champion olympique en titre de la distance n'avait, en théorie, que peu de chance de défendre sa médaille d'or. Les instances, devant le tollé déclenché par sa 3e place dûe à une erreur de chronomètre, et en raison du palmarès et du potentiel du Niçois, ont décidé de lui laisser l'opportunité de s'aligner sur le double aller-retour. "C'est à lui de décider de son programme", a déclaré Favre. Et d'ajouter que "la place en individuel sur 200m nage libre lui sera attribuée dès que nous aurons discuté de son projet". La balle est donc dans le camp d'Agnel. 

Une telle pirouette est également rendue possible par le retrait de Jordan Pothain, officiellement deuxième de la finale du 200m derrière Jérémy Stravius, qui a choisi de disputer le 400m et non le 200m comme course complémentaire. La question demeure de savoir l'état de motivation de Yannick Agnel, résigné après son élimination au point d'envisager une retraite, à 23 ans, après avoir disputé les JO de Rio. Ce "coup de pouce" lui permettra-t-il de refaire surface à temps ? Le chrono est déclenché, espérons que cette fois, il ne lui jouera pas des tours... 

"Je n'hésiterais vraiment pas à me désister"

"Je suis content et heureux de la décision de la Fédération. On a statué sur le fait que j'étais bien 2e et pas 3e. J'en suis ravi", a déclaré Agnel lors d'une conférence de presse téléphonique après l'annonce de la Fédération française de natation (FFN). Celui qui s'entraîne désormais à Mulhouse sous les ordres de Lionel Horter se réserve néanmoins une porte de sortie : "Je vais tout donner pour être en forme et compétitif aux jeux Olympiques. Après, si je ne me sens pas compétitif, si ma préparation n'est pas optimale en individuel, je n'hésiterais vraiment pas à me désister au profit du relais 4x200 m dans lequel on a de véritables chances de médailles et même de la plus belle".

La vidéo avec les réactions de Favre et Agnel :

Julien Lamotte