La Chine toujours performante en plongeon

Publié le , modifié le

Le Chinois Qin Kai, associé à He Chong, s'est imposé pour la 4e fois en championnats du monde sur le plongeon 3 m synchro messieurs avec un telle maîtrise que le duo s'est révélé intouchable, mardi à Barcelone. La paire chinoise a remporté l'épreuve avec 448,86 points soit 20 points d'avance sur les médaillés d'argent, les Russes Evgeny Kuznetsov et Ilia Zakharov (428,01). Le bronze est revenu aux Mexicains Jahir Ocampo/Rommel Pacheco (422,79).

Le Chinois Qin Kai,  associé à He Chong, s'est imposé pour la 4e fois en championnats du monde sur  le plongeon 3 m synchro messieurs avec un telle maîtrise que le duo s'est  révélé intouchable, mardi à Barcelone.
La paire chinoise a remporté l'épreuve avec 448,86 points soit 20 points  d'avance sur les médaillés d'argent, les Russes Evgeny Kuznetsov et Ilia  Zakharov (428,01). Le bronze est revenu aux Mexicains Jahir Ocampo/Rommel  Pacheco (422,79). Depuis l'introduction du 3 m synchro aux programmes des Mondiaux, la Chine  a toujours décroché le titre.

Sur le 1 m dames (non olympique), la Chine s'est à nouveau illustrée mais  sans l'énorme marge de Qin et Chong. He Zi a glané le deuxième titre mondial de  sa carrière avec seulement un dixième d'avance sur l'Italienne Tania Cagnotto  (307,10 contre 307,00).