Ian Thorpe
Ian Thorpe. | WOLFGANG KUMM / DPA / AFP

Ian Thorpe raconte son combat contre la dépression

Publié le , modifié le

L’une des plus grandes légendes de la natation, Ian Thorpe, a décidé de révéler qu’il luttait depuis l’adolescence contre la dépression, maladie pour laquelle il a été hospitalisé en 2014. Cette déclaration intervient dans le cadre d’une campagne de prévention des troubles mentaux chez les jeunes, dont le nageur australien est l’un des porte-paroles.

Ian Thorpe, c’est avant tout des titres et victoires à foison. Quintuple champion olympique, onze fois champion du monde : le nageur australien d’aujourd’hui 33 ans est l’une des légendes de son sport. Cette réussite sportive a longtemps caché le mal-être qui a souvent tenté de le dominer. Dans un billet de blog sur le site Huffington Post Australia, Thorpe raconte :   "Je suis quelqu'un qui a lutté contre les problèmes mentaux depuis son  adolescence. Vu de l'extérieur, beaucoup ne pouvaient pas voir ma  souffrance ou comprendre le combat parfois quotidien auquel j'étais confronté".
   
Hospitalisé pour une dépression en 2014, après avoir été retrouvé seul et complètement désorienté dans les rues de Sidney, l’ancien champion des bassins va désormais mieux. Il se sent même "immensément  heureux". Auparavant "ermite", pour se protéger du monde extérieur où tout le monde le perçoit comme l’une des grandes stars du sport, le voilà plus serein. Libéré aussi, lui qui a fait son coming-out en 2014, un acte qui permet aujourd'hui encore de faire progresser la lutte contre l'homophobie dans le monde du sport.

"Ce n'est pas elle qui va me définir"

Ce sourire qui est le sien n’est plus une facade, lui qui avoue avoir souvent caché son mal-être, même à ses proches : "Cela fait partie de la tromperie intégrante de la dépression et des  troubles mentaux: ce qui transparait peut être totalement différent de l'agonie intérieure. Bien que je souffre de temps à autre de dépression, j'ai décidé que  ce n'est pas elle qui va me définir".

C’est dans le cadre d’une campagne de prévention des troubles mentaux destinée aux jeunes que Ian Thorpe a décidé de faire cette révélation. L’association qui dirige cette campagne n’est autre que "Young Minds Matter" (Les jeunes esprits comptent), notamment soutenue par Kate Middleton. L’Australien de 33 ans est bien décidé à ce que son histoire permette à des jeunes de s’en sortir. Selon lui, ceux qui souffrent de tels problèmes doivent le reconnaître, et faire face à la maladie, même s’il est difficile de faire comprendre aux autres ce dont ils souffrent. "Si on se laisse faire par la maladie, on tombe dans le piège d'être non  seulement déprimé mais aussi d'endosser l'état d'esprit dépressif", écrit-il.

Longtemps, Ian Thorpe a couru après les titres et les records dans les bassins. Il s’est ensuite battu pour une compétition bien plus importante : celle de la santé et surtout du bonheur. Enfin heureux, il aide désormais les plus jeunes à combattre ce qui aurait pu détruire une carrière en or.