Horter DTN
Lionel Horter a choisi de claquer la porter de la DTN. | SEBASTIEN BOZON / AFP

Horter démissionne de son poste de DTN

Publié le , modifié le

Le Directeur technique national de la natation fançaise Lionel Horter a démissionné de son poste, a-ton appris officiellement lundi. Horter, 49 ans, a remis sa démission vendredi dernier au président de la Fédération française de natation (FFN), Francis Luyce, "suite à un incident très important". "On a demandé la tête de l'un de mes adjoints et je ne pouvais pas accepter ça", a-t-il déclaré. D'abord entraîneur notamment de Roxana Maracineanu et Laure Manaudou, il fut "entraîneur national coordonnateur des collectifs olympique et monde" avant de devenir directeur technique national en janvier 2013.

Selon Horter, "l'incident" s'est produit jeudi soir lors d'un bureau  exécutif. "J'ai réfléchi durant la nuit. Et j'ai annoncé ma démission vendredi matin. Ma décision est sans appel", a ajouté Horter, qui officie également au  centre d'entraînement et de formation à la natation de haut-niveau à Mulhouse.

Lionel Horter, qui avait succédé à Christian Donzé, décédé brutalement en octobre 2012, a raconté que l'incident était le fait d'élus de la Fédération. "C'est une perpétuelle déstabilisation au sein de la DTN. Et là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase". Cette démission intervient un mois après les Championnats d'Europe de Berlin où les Bleus ont glané dix médailles dont quatre d'or.

Le président de la FFN, de son côté a précisé qu'il avait "refusé" la démission de Lionel Horter.  "Je lui ai dit que je n'acceptais pas sa démission, que je ne traitais pas les affaires de gré à gré. J'ai eu Lionel depuis, nous allons nous rencontrer  rapidement", a poursuivi le président. Pour Francis Luyce, il n'y a "ni déstabilisation, ni crise mais  des désaccords".

Christian Grégoire