Missy Franklin
La joie de Melissa Franklin à l'arrivée | AFP - GETTY IMAGES

Franklin, 4e ticket pour Barcelone

Publié le , modifié le

Victorieuse des épreuves du 100 et du 200m nage libre, puis du 200m dos mais battue jeudi sur 50m dos, Melissa Franklin a ajouté une quatrième couronne nationale lors des sélections américaines, à Indianapolis. Sur 100m dos, elle a simplement réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en 58"67. La championne olympique de la distance est ainsi qualifiée sur sa 4e épreuve individuelle (plus les relais), et tentera le coup de prendre un 5e billet pour les Mondiaux de Barcelone sur 200m 4 nages.

 "Tout le monde était encore en course aux 50 mètres, je savais qu'il  fallait que je sois rapide sur la fin, c'était dur, je me suis fait mal". C'est ainsi que Missy Franklin a expliqué sa fin de course sur 100m dos, et sa meilleure performance mondiale de l'année sur la distance. Sur une épreuve dont elle est championne olympique, la jeune femme de 18  ans a rattrapé Elizabeth Pelton à la mi-course puis s'est détachée à 20 mètres  du mur d'arrivée pour s'adjuger le titre national du 100 m dos, en 58 sec  67/100 (MPM 2013), avec 60/100 d'avance sur Pelton.  Missy "le missile", déjà victorieuse sur 100 m et 200 m libre et 200 m dos  depuis le début de la compétition mardi à Indianapolis, s'est donc offert un  quatrième billet individuel pour les Mondiaux de Barcelone (28 juillet-4 août). Elle est, pour l'instant, qualifiée sur six épreuves en comptant les relais  4x100 m et 4x200 m nage libre. Jeudi, la quintuple médaillée des JO-2012 s'était inclinée sur 50 m dos  (distance non olympique) face à Bootsma, pour sa seule défaite dans l'Indiana. Après une discussion avec son entraîneur Todd Schmitz, Franklin va tenter  samedi le pari de s'attaquer au 200 m 4 nages, un nouveau territoire pour elle. "Ce que j'ai réalisé depuis le début de la compétition nous a donné  confiance", a expliqué dit l'Américaine, qui nagera pour l'Université de Californie à Berkeley à partir de la rentrée scolaire.

Ledecky reine du 400m après le 800m

Dans son sillage, l'Amérique a déjà trouvé une autre surdouée. Championne olympique du 800m à Londres alors qu'elle n'avait que 15 ans, Katie Ledecky, désormais âgée de 16 ans, a ajouté à sa victoire sur 800m à Indianapolis un sacre sur 400m nage libre en 4'04"05. Un temps record pour sa catégorie d'âge aux Etats-Unis. Chez les messieurs, le 400 m libre est revenu à Connor Jaeger (3:45.89),  qui a dépassé Conor Dwyer dans la dernière longueur de bassin. Dwyer a ensuite  été disqualifié pour un faux départ et Matt McLean après la 2e place (3:46.14). Comme Ledecky, Jaeger a réalisé un doublé avec sa victoire sur 400 m libre  puisqu'il avait remporté le 1500 m en début de compétition.

David Plummer a aussi fait un doublé en s'adjugeant le 100 m dos (53.10)  vendredi en battant qui plus est le champion olympique de la distance, Matt  Grevers (53.25). Plummer avait enlevé le titre national du 50 m dos jeudi. Sur 100 m brasse, Kevin Cordes a aussi remporté vendredi un deuxième titre  en passant juste sous la minute (59.99). Cette course a été dominée chez les  dames par Breeja Larson (1:06.16), qui a battu Jessica Hardy (1:06.49), la  détentrice du record du monde sur cette épreuve.

AFP