Florent Manaudou et Jérémy Stravius
Florent Manaudou et Jérémy Stravius, rivaux en sprint | AFP - DPPI MEDIA - STEPHANE KEMPINAIRE

Florent Manaudou monte en puissance à Amiens

Publié le , modifié le

Après avoir réalisé la meilleure performance mondiale de l'année sur 50m samedi (21"57), Florent Manaudou a remporté le 100m du meeting Golden Tour d'Amiens devant son rival, le local Jérémy Stravius. En 48"51, il a fait preuve d'une belle maîtrise pour s'imposer.

Qu'ils semblent loin ces championnats de France en petit bassin. Ce n'était pourtant qu'à la fin du mois de novembre dernier. A l'époque, Florent Manaudou avait "séché" l'épreuve du 100m, et remettait clairement en cause sa possible participation aux deux épreuves du sprint aux JO de Rio (50 et 100m). Car pour lui, la priorité était de conserver sa couronne olympique sur 50m. L'attitude n'avait pas été appréciée par son entraîneur, Romain Barnier, également coach de l'équipe de France. Depuis, le Marseillais a changé d'avis. Et cela s'est vérifié dans le bassin d'Amiens, lors du meeting Golden Tour.

Impérial sur 50m, où il a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en 21"57, quinze jours après avoir effectué sa rentrée sur la distance à Nice dans un temps déjà convaincant (21"72). Cette MPM, synonyme également de meilleure performance pour le Français en phase de préparation, lui avait déjà permis de dominer Jérémy Stravius en finale. Bis repetita dimanche sur 100m, que l'Amiénois avait remporté à Nice. Ce week-end, dans la piscine du protégé de Michel Chrétien, Manaudou a réalisé une très belle course.

Manaudou et Stravius satisfaits

"C'était un beau 100 m, je savais qu'il allait y avoir une bonne bagarre,  je pensais qu'on nagerait un peu plus vite que ça. C'est quand même pas mal", a  commenté le Marseillais. "Je vois que 'Jerem' (Stravius) me remonte, mais j'arrive à mettre un  dernier petit coup dans les derniers 10 mètres ce qui est, je pense, un peu dur  pour lui mentalement vu que je tiens". Le sprinteur est à la lutte avec Stravius à moins de 2 mois des  Championnats de France à Montpellier (29 mars-3 avril), qualificatifs pour les  JO-2016. Seuls deux billets pour l'épreuve seront délivrés. "On sait tous les deux qu'il faudra aller beaucoup plus vite que ça et  nager sûrement en moins de 48 secondes pour être dans les deux premiers. C'est  bien de gagner (à Amiens) et de marquer le territoire, mais je sais qu'il  (Stravius) aura envie d'être premier aux France", a souligné Manaudou. Devant son public, Stravius aurait préféré gagner mais s'est dit "assez  content". "Je pensais pouvoir l'accrocher plus que ça au niveau du temps. Je me  sentais fatigué en début de semaine, mais j'ai su retrouver une bonne forme  pour nager 48.7. Je trouve que j'ai bien nagé, pas forcément assez vite",  a-t-il relevé.