Florent Manaudou, déjà impressionnant pour son retour après 3 ans d'absence

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Florent Manaudou satisfait par son retour à la compétition à Rome
Florent Manaudou satisfait par son retour à la compétition à Rome | AFP - Tiziana FABI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Près de trois ans après sa dernière course internationale et dix semaines seulement après avoir repris l'entraînement, Florent Manaudou replonge dans le grand bain. Vendredi sur 50m à Rome, le Français a signé le deuxième temps des séries en 21.73, avant de prendre la deuxième place de la finale en 21.72, devancé par le Brésilien Bruno Fratus (21.42). Un retour presque parfait pour le nageur tricolore.

Comme si ces deux ans d'arrêt n'avaient rien changé ! C'est en tout cas l'impression qu'a donné Florent Manaudou ce vendredi à Rome. Près de trois ans après sa dernière course internationale, le Français a réalisé un retour quasi-parfait dans la capitale italienne. La deuxième place de la finale des séries, seulement devancé par le Brésilien Bruno Fratus (21.42), et surtout un chrono canon de 21.72.

Le Français a amélioré d'un centième de seconde son chrono du matin dans les séries, où il avait déjà réalisé le deuxième temps derrière le Brésilien avec un temps de 21 sec 73/100. "Je nage un centième plus vite, c'est bien", a retenu Florent Manaudou, reconnaissant avoir fait moins d'erreurs pour sa deuxième course de la journée, mais avec "moins de jus".

Objectif : atteindre les "21 secondes"

"Ca fait dix semaines que je nage pour ça et je suis content parce que j'étais un nageur d'entraînement et maintenant je suis un nageur de compétition", s'est-il encore félicité, même si il sait qu'il lui reste encore beaucoup à faire avant Tokyo. "J'ai plus gagné là en dix semaines que je gagnerai en un an", a reconnu Manaudou, devenu dès son retour vendredi le 8e meilleur performeur de l'année sur 50m. Son objectif: atteindre le chrono de "21 sec" et "gagner les Jeux en 21.1 ou 21.2".

"Tout le monde m'attendait, c'est dur de faire un come back comme ça", a confié celui qui a pris il y a près de trois ans la décision de quitter les bassins pour jouer au handball, son autre sport de prédilection. Mais, a-t-il aussitôt ajouté, "je n'ai rien perdu de mon envie".

Florent Manaudou n'est pas le seul Français à s'être félicité de sa journée romaine: Mehdy Metella a terminé deuxième de la finale du 100m papillon avec un chrono de 51.65, derrière le Sud-Africain Chad Le Clos (51.61).

France tv sport francetvsport