Manaudou
Laure Manaudou | AFP - ERIC FEFERBERG

Euro 2012 - Jérémy Stravius champion d'Europe du 50m dos

Publié le , modifié le

La France a décroché pas moins de sept médailles vendredi à Chartres, lors des championnats d'Europe en petit bassin. Jérémy Stravius a ouvert le bal en décrochant le titre sur 50m dos en 23.28. Un peu plus tard, c'est le relais 4x50 4nages qui a été sacré. Deux titres venants s'ajouter aux podiums de Laure Manaudou, 2e sur 100m dos, Giacomo Perez Dortona (100m brasse), Charlotte Bonnet (100m nage libre), Medhy Metella (100m papillon) et Mélanie Hénique (50m pap).

Après-midi faste à Chartres pour la délégation tricolore.Devant leur public, les nageurs français ont collecté sept nouvelles médailles, dont deux en or. Jérémy Stravius, a été impliqué dans cette double réussite. La première fois, en s'imposant en finale du 50m dos en 23.28 devant l'Israélien Guy Barnea et le Russe Vladimir Morozov. Quelques minutes plus tard, l'Amiénois était encore dans le bassin. C'est encore lui qui lançait parfaitement le relais 4x50m 4nages, avec un record de France à la clef, en 23.13, dépossédant ainsi Camille Lacourt de la précédente marque en 23.16. Dans sa coulée, Florent Manaudou (brasse), Mélanie Henique (papillon) et Anna Santamans ont résisté au retour de la Slovénie et de la Norvège en 1:38.74, portant à cinq le nombre de titres glané par la France depuis le début de l'épreuve. Un petit exploit pour le quatuor qui s'était qualifié pour la finale in extremis, avec le 8e temps. Un remaniement dans l'ordre des passages leur a finalement permis de s'envoler vers le titre.

La première médaille internationale de Laure Manaudou depuis 2008

Une fin de journée en apothéose après une kyrielle de podiums. Auparavant Laure Manaudou s'était emparée de la deuxième place du 100m nage dos, en 57.70. Un retour en grâce de l'ancienne championne olympique de Sydney qui décrochait là sa première médaille internationale depuis 2008, elle qui avait été sacrée championne d'Europe de la distance en 2007. La victoire est revenue à l'Ukrainienne Daryna Zevina en 57.07. Une médaille d'argent qui vaut de "Laure" et de quoi redonner le sourire à celle qui se disait encore hésitante quant à son avenir dans la natation, avant le début de la compétition.

Tous les métaux ont été offert à Chartres puisque quatre médailles de bronze ont été décrochées par les nageurs Tricolores. Charlotte Bonnet, sur 100m nage libre, en fait partie. A 20 ans, elle regrette cependant de ne pas avoir réédité sa performance des demi-finales : "J'ai nagé un peu moins vite qu'en demi-finale, je pense que c'est le stress. Je suis jeune, ce n'est pas facile à gérer. Fabrice (ndlr : son entraîneur) m'a dit de m'amuser et c'est ce que j'ai fait."

Sa médaille vient s'ajouter à celle de Giacomo Perez Dortona (100 m brasse), qui au lendemain de son titre en 4x50m 4 nages, est venu décrocher sa première médaille internationale individuelle. Pour se faire, il a pulvérisé son record de la distance en 57.76 (au lieu de 58.31). De quoi rassurer Hugues Duboscq quant à la relève de la natation française de brasse. L'Italien Fabio Scozzoli a remporté la course en 57.25, devant l'Estonien Martti Aljand, 2e en 57.75. 

Le papillon était lui aussi à l'honneur puisque Mehdy Metella, le frère de l'ancienne nageuse Malia, s'est distingué, décrochant sa première médaille en compétition internationale sur 100m. Mélanie Henique en avait autant, sur 50m quant à elle.

La France en tête au classement des médailles
La France était en tête au classement des médailles de l'Euro-2012 de natation en petit bassin, vendredi soir après deux journées, avec un total de 13 médailles (5 en or, 2 en argent, 6 en bronze). Les Bleus devancent la Hongrie, 2e avec 7 médailles dont 4 d'or, et le  Danemark, 3e avec 6 médailles dont 4 d'or.

Voir la video

Voir la video

Voir la video

Voir la video

Voir la video