En post-confinement, Florent Manaudou se "régale" et vise toujours l'or à Tokyo

Publié le , modifié le

Auteur·e : Fabien Lévêque
Florent Manaudou

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Depuis la fin du confinement, Florent Manaudou attend avec impatience le retour dans l'eau. En attendant, il prend beaucoup de plaisir avec toutes sortes d'activité sans perdre de vue son objectif olympique à Tokyo l'an prochain.

Comment avez-vous vécu cette première semaine de déconfinement ?
Florent Manaudou
 : "Ça va bien, j'attends des nouvelles pour reprendre. J'ai commencé à faire toutes sortes d'activités post-confinement, je me régale."

Vous avez eu droit à un contrôle antidopage
FM
 : "Ils sont arrivés à 10h du matin, avec des masques et des gants. C'était le seul changement par rapport à d'habitude."

Après deux mois sans nager, comment êtes-vous physiquement ?
FM
 : "Pas trop mal. C'est dur à évaluer, je n'ai pas encore repris. Physiquement, je n'ai pas pris trop de poids. Mais le plus compliqué sera au niveau des sensations. En tant que sprinter, je suis attentif au moindre détail. Les premiers sprints seront faibles en sensations."

Faudra-t-il que vous vous reconnectiez avec l'eau ?
FM
 : "Oui. Mais je l'ai déjà fait il y a un an. Après trois ans d'arrêt, j'avais pu reprendre correctement au bout de 15 semaines. La reprise après deux mois d'arrêt ne devrait pas être trop longue."

Comment vous projetez-vous sur l'année prochaine ?
FM
 : "Ça n'a pas changé grand chose. J'ai juste l'impression d'avoir une année de plus. Je me dis que je suis chanceux d'avoir davantage de temps pour la préparation. Mon corps sera encore plus prêt pour les Jeux Olympiques en 2021."

Il y a beaucoup de médailles olympiques à la maison, trois pour vous et deux pour Pernille Blume (Danemark)  !
FM
 : "C'est vrai que nous sommes un peu le couple en or ! On est pareil, elle nage dans la même épreuve que moi, elle a remporté la même médaille. C'est assez marrant de partager cela. Ça ne peut que être bénéfique pour nous. Il a quand même fallu que j'apprenne l'anglais assez bien pour la communication !"

Rêvez-vous d'un doublé à Tokyo en 2021 ?
FM
 : "Bien-sûr ! Je signe tout de suite ! Les concurrents ne seront pas forcément d'accord. (Rires)"

Quel est le mot de la fin ?
FM
 (Avec Pernille) : "On se voit à Tokyo avec la médaille d'or !"

Fabien Lévêque FabLeveque