Daiya Seto, champion du monde du 200 et du 400m 4 nages, suspendu par sa fédération pour adultère

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Seto
Daiya Seto lors des championnats du monde 2019 de natation à Gwangju, en Corée du Sud, où il a remporté deux titres | JU HUANZONG / XINHUA / XINHUA VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le champion du monde 200m et 400m 4 nages Daiya Seto, grand espoir nippon de médaille aux JO de Tokyo l'an prochain, s'est vu priver de compétition et d'entraînements officiels jusqu'à la fin de l'année, après des révélations sur une relation extra-conjugale. On ne plaisante pas avec l'exemplarité au Pays du Soleil levant

Daiya Seto est l'un des fers de lance de la natation japonaise. Il est aussi l'une des stars de la natation mondiale. A 26 ans, marié avec la nageuse Yuka Mabuchi et père de famille (un enfant né en 2018, un autre né en mars dernier), il a été suspendu par sa fédération. La raison ? Une relation adultère. Il a accepté sa sanction infligée par la Fédération japonaise de natation, en s'excusant pour son "comportement irresponsable" dans un communiqué publié mardi. "J'aimerais réfléchir sur mes actions et discuter de l'avenir avec ma famille", a-t-il déclaré.

Comme les célébrités locales de l'industrie du divertissement (musique, cinéma, télévision), les sportifs japonais sont priés de se conduire d'une façon exemplaire, et tout écart est sévèrement sanctionné. Un tabloïd local avait publié en septembre une vidéo de Daiya Seto allant avec sa maîtresse dans un "love hotel", avant d'en ressortir 90 minutes après. 

Des entraînements privés autorisés

Daiya Seto pourra toutefois continuer à s'entraîner en privé en vue des JO de Tokyo, qui ont été reportés à l'été 2021 à cause de la pandémie de coronavirus. Il est, depuis 2019, champion du monde en titre sur le 200m et 400m 4 nages en individuel (son 3e titre mondial sur 400m 4 nages, son premier sur 200m 4 nages), et avait décroché le bronze aux JO de Rio-2016 sur le 400m 4 nages. Désigné capitaine de l'équipe de natation en vue des JO de Tokyo reportés en 2021, il a demandé à être déchargé de cette fonction à la suite de ces révélations, et a annoncé renoncer à disputer les championnats nationaux 2020. Il est l'une des grandes chances de médailles pour la natation nippone.

France tv sport francetvsport