Mondiaux de natation : troisième médaille d'or pour Caeleb Dressel sur le 100m, Clément Mignon septième

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Caeleb Dressel
Caeleb Dressel | AFP

Caeleb Dressel est intouchable. Déjà sacré sur le 50m papillon et le 4x100m, l’Américain a conservé son titre de champion du monde sur le 100 mètres nage libre, ce jeudi, aux Mondiaux de Gwangju. Il a devancé le champion olympique Kyle Chalmers et le Russe Vladislav Grinev. Clément Mignon termine septième de la finale.

C’est l’homme de ces championnats du monde. Déjà double médaillé d’or après ses victoires sur le 4x100 mètres nage libre et le 50m papillon, l’Américain Caeleb Dressel s’est offert un troisième titre ce jeudi, à Gwangju. Dans une finale extrêmement relevée, le nageur de Green Cove a mis tout le monde d’accord en s’imposant en 46’96 devant le champion olympique en titre Kyle Chalmers (47’08) et le Russe Vladislav Grinev (47’82).

Parti comme une fusée, sur les bases du record du monde toujours détenu par le Brésilien César Cielo (46’91), l’Américain a mené du début à la fin de la finale. Kyle Chalmers - opéré du cœur il y a deux ans mais revenu à son meilleur niveau – a bien tenté de revenir à l’aspiration dans la dernière ligne droite mais Dressel était beaucoup trop fort.

C’est la quatrième médaille pour l’homme fort de la natation mondiale dans ces championnats du monde, la troisième en or à laquelle il faut ajouter l’argent décroché mercredi sur le relais 4x100 mètres quatre nages avec l'équipe des Etats-Unis. 

De son côté, le Français Clément Mignon n’est pas parvenu à rééditer sa performance de la demi-finale. Après un bon départ, le  natif d’Aix-en-Provence a craqué dans le deuxième 50 et termine finalement septième, avec un chrono de 48 secondes 03. De bonne augure tout de même, à un an des Jeux Olympiques de Tokyo, où le tricolore aura certainement une belle carte à jouer.

Championnats du Monde de Natation