Mondiaux de natation : Simone Manuel sacrée, Regan Smith et les Russes en feu

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Simone Manuel conserve son titre sur 100m

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Simone Manuel a réitéré son exploit. L'Américaine, championne olympique et du monde en titre du 100m nage libre, a dominé la finale des mondiaux de Gwangju ce vendredi devant Cate Campbell et Sarah Sjöström. Dans les autres courses, Regan Smith et les Russes ont éclaboussé la piscine sud-coréenne de leur talent.

Savoir garder le meilleur pour les grands rendez-vous. Voilà la spécialité de Simone Manuel. Elle avait réalisé le dernier temps des demi-finales ce jeudi. La voilà double-championne du monde. Grâce à son départ canon, Simone Manuel a devancé les deux favorites, Cate Campbell et Sarah Sjöström.  Elle a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année, en 52.04. 

Dans le sillage du record de Calaeb Dressel, l'Américaine Regan Smith a surpris le monde de la natation en allant claquer le meilleur temps de tous les temps sur 200m dos. Et ce, à l'âge de 17 ans seulement. Son chrono ? 2 min 03 sec 35 soit 71 centièmes de mieux que le précédent record de sa compatriote Missy Franklin qui datait de 2012. Elle s'affiche bien entendu comme la favorite pour décrocher l'or samedi. 

Fête russe

Trois Russes ont fait flambler la piscine sud-coréenne ce vendredi. D'abord le Russe Anton Chupkov, qui a battu le record du monde du 200m brasse. Il a conservé son titre mondial sur 200 m brasse en pulvérisant le record du monde de la distance vendredi aux Championnats du monde de natation à Gwangju (Corée du Sud). Mieux, il a pulvérisé de 55 centièmes le précédent record, co-détenu par l'Australien Matthew Wilson et le Japonais Ippei Watanabe.

De son côté Yuliya Efimova a facilement conservé  son titre. Comme une évidence, elle a devancé la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker et la Canadienne Sydney Pickrem. haut la main son titre sur 200 m brasse aux Championnats du monde de natation à Gwangju (Corée du Sud), vendredi. En devançant largement la Sud-Africaine , Efimova décroche le 3e or mondial de sa carrière sur la distance et sa 2e médaille des Mondiaux après l'argent sur le 100 m brasse.

Enfin, Evgeny Rylov a ponctué le feu d'artifices russe sur 200 m dos: il a survolé la finale, dominant Ryan Murphy et le Britannique Luke Greenbank. Rylov en est à trois médailles sur ces mondiaux, sa deuxième en individuel après l'argent du 100m dos. 
 

Championnats du Monde de Natation