Mehdy Metella, l'une des principales chances françaises de médaille à Gwangju.

Mondiaux de natation : Metella, Bonnet, Lesaffre... Yannick Agnel évalue les chances françaises

Publié le , modifié le

Nouveau venu dans la famille France Télévisions, Yannick Agnel s'apprête à faire ses grands débuts de consultant à l'occasion des Mondiaux de Gwangju, en Corée du Sud (à suivre tous les jours dès 13h sur France Ô, France 3 et le site internet de France TV Sport). Le double champion olympique de Londres en 2012 met en avant les temps forts de ces prochains jours et évalue les chances de médailles côté tricolore, qui reposent notamment sur les épaules de Mehdy Metella, Charlotte Bonnet ou Fantine Lesaffre.

Comment appréhendes-tu ce nouveau rôle de consultant pour France TV Sport ?
Yannick Agnel :
"Je n’appréhende pas trop, je trouve ça assez positif. Déjà je remercie énormément France Télévisions de me donner l’occasion de découvrir mon sport autrement et d’être l’interface entre les copains et les copines de l’équipe de France et le grand public, je trouve cela assez chouette. Après quand on est à côté de la Rolls Royce du commentaire sportif, Alexandre Boyon, et puis Richard Coffin qui est extraordinaire aussi, ce n’est que du bonheur."

Quels vont être les principaux temps forts de ces Mondiaux de natation selon toi ? Y-a-t-il des performances que tu vas surveiller de près, notamment côté français ?
Y.A :
"Il y en a beaucoup, on a 8 jours assez denses sachant qu’il y a un niveau très élevé puisqu’on est à une année seulement des JO de Tokyo. Evidemment que les performances qu’on va suivre en priorité sont celles des Français, notamment les plus grandes chances de médailles, on peut les citer, sur ces Mondiaux : Mehdy Metella qui a eu la meilleure performance mondiale en cours d’année sur 100m papillon, Charlotte Bonnet qui aura fort à faire avec une course dense sur 200m nage libre mais qui pourrait quand même tirer son épingle du jeu, Fantine Lesaffre qui a été championne d’Europe du 400m 4 nages et qui a explosé l’année dernière à Glasgow, on va la suivre avec grand intérêt... Et puis ensuite on a par exemple un David Aubry qui a signé la 6e performance de l’année sur le 800m où il a vraiment impressionné sur les championnats de France et qui vient d’obtenir son billet pour les Jeux Olympiques en eau libre sur le 10km. Donc il va avoir l’esprit serein, libéré, il n’y aura qu’à faire la course avec ceux qui seront en tête et essayer de se bagarrer jusqu’au bout.

En dehors de cela, il y a évidemment les stars de la natation internationale, beaucoup d’Américains. Caeleb Dressel, qui a quand même glané 7 titres mondiaux lors des précédents championnats du monde, Katie Ledecky qui est performante du 100 jusqu’au 1500m... Elle pourrait même nager de l’eau libre et remporter je suis sûr des titres supplémentaires. Evidemment on a une forte natation australienne, russe en ce moment, les Chinois et les Japonais aussi, qui sont un petit peu à domicile en Corée ou dans un climat favorable en tout les cas. On va suivre tout cela avec grande attention."

à voir aussi Championnats Européens/Natation : De l'or européen pour Fantine Lesaffre Championnats Européens/Natation : De l'or européen pour Fantine Lesaffre

Le contingent français n'est pas énorme avec 11 nageurs, et pas mal de monde s'accorde pour dire que chez les hommes, Mehdy Metella est celui qui a le plus de chances de médailles. Quel est ton avis là-dessus ? Est-ce que l'on va avoir droit à un duel avec Caeleb Dressel sur le 100m papillon ?
Y.A :
"Je pense que s’il a fait la bonne préparation et s’il y va avec le bon état d’esprit, rien n’est impossible pour Mehdy. D’ailleurs autant sur le 100m nage libre que sur le 100m papillon. Après, l’avenir nous dira ce qu’il va se passer. Ce qui est certain c’est que Caeleb Dressel, qui a établi une perf assez impressionnante devant celle de Mehdy sur 100m papillon, ne va pas se laisser faire. Et à la vue de ses derniers championnats du monde, je dirais qu’il aura vraiment envie de prouver, de montrer qui est vraiment le meilleur juste à temps avant les JO de Tokyo. Ca va être un duel très intéressant à suivre, il va falloir que Mehdy s’accroche, qu’il soit fort dans les compartiments de la course où il est le meilleur, typiquement les phases sous l’eau - les coulées - et les virages, qu’il nage relâché pour essayer de garder du peps pour la fin de la course. Après ce sera à lui de donner le supplément d’âme."

à voir aussi Mehdy Metella, pour la 1re fois sous les 51", réalise la meilleure performance mondiale de l'année sur 100m papillon Mehdy Metella, pour la 1re fois sous les 51", réalise la meilleure performance mondiale de l'année sur 100m papillon

Côté filles, est-ce que selon toi Charlotte Bonnet peut confirmer son carton de l'an passé aux championnats d'Europe ? Là aussi on peut s'attendre à un très beau duel avec Federica Pellegrini...
Y.A :
"Ce serait bien pour Charlotte. Evidemment Charlotte a débloqué le compteur au niveau international on va dire l’an dernier. Il y a deux chemins différents qui se proposent à elle : celui de subir cette pression internationale et celui de vraiment continuer sur cette lancée. J’ai l’impression qu’elle s’entraîne bien, elle n’a pas eu autant de fraîcheur que ce qu’on espérait sur la totalité de la saison. Mais on peut faire confiance à toute l’équipe de Fabrice Pellerin à Nice pour se préparer dans les meilleures conditions, et bien évidemment avec dans un coin de sa tête Tokyo l’année prochaine. Malheureusement sur le 200m nage libre c’est vraiment la course ou en tout cas l’une des courses les plus relevées de ces championnats avec des légendes de la natation féminine : des Sarah Sjöström, des Federica Pellegrini - détentrice du record du monde - il va vraiment y avoir du monde. Donc encore une fois c’est possible, tout est possible mais il va falloir faire étape par étape, se sentir bien dans les séries, bien se placer en demi-finales pour ensuite en finale être à la bagarre avec les meilleures et puis après ce sera à elle de tout nous montrer."

Il n'y aura pas de Florent Manaudou à Gwangju. J'imagine que tu as suivi de près sa 2e place à Rome pour son retour. Tu en as pensé quoi ?
Y.A :
 "Je pense que Florent a tous les voyants au vert pour être performant aux JO de Tokyo l’année prochaine, dans la mesure où il reprend suffisamment tôt pour pouvoir bien se préparer. Il le fait pour les bonnes raisons c'est-à-dire qu’il a juste envie d’en découdre et finalement c’est peut-être la seule bonne raison, il est resté malgré tout athlétique après des années de coupure. On a beaucoup parlé de handball où il a pu travailler son explosivité d’une autre façon et puis il a coupé les liens avec la natation. Et ensuite on a ce chrono après 10 semaines de préparation à Rome, où il établit la 8e performance mondiale de l’année en allant directement défier Bruno Fratus qui est le détenteur de la MPM de l’année. C'est-à-dire qu’il ne se dit pas “je vais aller le faire à Roquefort-la-Bédoule dans mon coin, reprendre tranquillement etc." Il va directement défier le meilleur de l’année, qui a tremblé honnêtement. Donc voilà content pour Florent que ce retour se passe sous les meilleurs auspices. Maintenant il va falloir continuer à travailler, à rester concentré et je n’ai absolument aucun doute sur le fait que ça se passe bien et qu’il sera l’un des fers de lance de cette équipe de France l’année prochaine à Tokyo."