Fantine Lesaffre.

Mondiaux de natation : Fantine Lesaffre et David Aubry, dernières chances de médailles françaises

Publié le , modifié le

À l'occasion de la dernière journée des championnats du monde de natation à Gwangju, deux Français seront en finale ce dimanche (à partir de 13h sur France 3). La championne d'Europe du 400 mètres quatre nages Fantine Lesaffre essaiera de franchir un nouveau cap international, tandis que David Aubry s'avancera relâché sur le 1 500m.

Fantine Lesaffre s'est qualifiée pour la finale du 400 m 4 nages (à suivre à partir de 13h sur France 3), dont elle est championne d'Europe en titre, avec le sixième temps des séries aux Championnats du monde de natation, dimanche à Gwangju, en Corée du Sud. Lesaffre (24 ans) a bouclé sa course en 4 min 38 sec 40, à trois secondes du meilleur chrono nagé par la Hongroise Katinka Hosszu, championne olympique en titre et quadruple championne du monde de la spécialité.

"J'en ai encore sous le pied"

"Je savais que j'étais dans la série la plus rapide et que ça allait nager vite à côté de moi. J'ai fait ma course toute seule, je n'ai pas regardé les autres. Le principal, c'est d'être qualifiée en finale. Je sais que je n'ai pas tout donné ce matin, que j'en ai encore sous le pied", explique-t-elle.

Aubry relâché sur le 1 500m, Dressel pour une 7e médaille d'or

Fantine Lesaffre ne sera pas la seule Française à nager une finale, puisque David Aubry, déjà médaillé de bronze du 800 m, sera au départ de celle du 1500 m. Détendu depuis sa qualification pour les Jeux de Tokyo sur le 10 kilomètres eau libre la semaine passée, le nageur licencié au club Montpellier Méditerranée Métropole évoluera sans pression.

Déjà sextuple médaillé d'or au cours de la semaine coréenne, Caeleb Dressel (22 ans) en visera une septième avec le relais 4x100 m 4 nages américain. Un ultime titre lui permettrait de rééditer son exploit des Mondiaux-2017, une moisson exceptionnelle que seul la légende Michael Phelps avait réalisé auparavant (en 2007).

AFP