David Aubry.

Mondiaux de natation : Aubry au pied du podium sur le 1 500m, record de France battu

Publié le , modifié le

Déjà médaillé d'or du 10 kilomètres en eau libre, Florian Wellbrock a réussi le doublé en bassin sur le 1 500 mètres ce dimanche lors des Mondiaux de natation à Gwangju (Corée du Sud). L'Allemand s'est imposé en costaud devant l'Ukrainien Mykhailo Romanchuk et l'Italien Gregorio Paltrinieri au terme d'un dernier 100 mètres de folie. David Aubry, seul Français engagé sur la course, termine au pied du podium à la 4e place avec un record personnel et le record de France.

David Aubry ne pouvait pas lutter avec les trois ogres Paltrinieri - Wellbrock et Romanchuk ce dimanche. Mais après sa médaille de bronze sur le 800 mètres - la seule médaille d'un Français en individuel sur ces Mondiaux de natation à Gwangju (Corée du Sud) - le Français a pulvérisé son record personnel et le record de France. Le nageur termine 4e avec un temps de 14'44''72 et efface donc la marque réalisée par Damien Joly aux JO de Rio en 2016 (14'48''90). Qualifié pour Tokyo 2020 sur le 10 km eau libre, celui qui s'entraîne à Montpellier avec Philippe Lucas restera l'une des rares satisfactions tricolores sur ces championnats du monde.

Wellbrock réalise le doublé

Du côté des cadors, on a assisté à une belle passe d'armes. L'Italien Gregorio Paltrinieri a fait toute la course en tête... jusqu'aux 100 derniers mètres. Le moment choisi par l'Allemand Florian Wellbrock pour placer son accélération. Seul l'Ukrainien Mykhailo Romanchuk pourra l'accompagner. Mais c'est bien Wellbrock, déjà titré en eau libre sur le 10 kilomètres, qui s'impose et devient champion du monde du 1 500 mètres. Une étape de plus après son titrre de champion d'Europe l'an passé à Glasgow.