Adam Peatty couronné, Marie Wattel 8e

Mondiaux de natation : Adam Peaty couronné, Sjöstrom battue, Marie Wattel 8e

Publié le , modifié le

Le Britannique Adam Peaty, champion olympique et double champion du monde en titre du 100m brasse, a remporté ce lundi la finale de cette discipline aux Championnats du monde de natation à Gwangju. Côté français, la seule nageuse en lice cet après-midi a terminé à la 8e et dernière place de la finale du 100m papillon, remportée à la surprise générale par la Canadienne Margaret McNeil devant Sarah Sjöström.

Adam Peaty continue d'écrire, pas à pas, l'histoire de sa discipline. Le Britannique a remporté avec brio son troisième titre de champion du monde consécutif ce lundi. Après avoir établi un nouveau record du monde (c'est lui qui était le détenteur des deux précédentes marques de référence) en demi-finales, Peaty a réalisé une course très propre, du début à la fin, pour mettre son dauphin et compatriote, James Wilby, à plus d'une seconde (58.46).

Sarah Sjöström déchue, Wattel n'a pas fait de miracle

La reine du sprint féminin est tombée de son piédestal. A la surprise générale, c'est la Canadienne Margaret McNeil qui a enlevé le 100m papillon dames ce lundi. En 55'83, elle a dominé la Suédoise qui était pourtant championne olympique et quadruple championne du monde sur la distance. A-t-on assisté à une passation de pouvoir ? Il est trop tôt pour trancher. Mais la Canadienne a pris date. Marie Wattel était la seule Française en lice pour une finale ce lundi. Elle a terminé 8e et dernière du 100m papillon. Mais il lui aurait fallu un miracle pour faire mieux, elle qui concourrait pour sa première finale mondiale.

Caeleb Dressel et Hosszu au sommet

Une soirée de finales mondiales n'en serait pas une sans un sacre américain. Caeleb Dressel a remporté le 50 m papillon messieurs en 22'35 (nouveau record des championnats). Il s'agit de sa deuxième médaille d'or après le relais 4x100 m dimanche. Sa moisson va-t-elle être aussi gargantuesque qu'il y a deux ans? Rappelez-vous : aux championnats du monde de Budapest, l'Américain avait collectionné sept médailles d'or... Il en est en tout cas à deux, et il lui reste deux courses individuelles à aller chercher : le 100 papillon et le 100m nage libre.

Une autre star a brillé dans la nuit coréenne. La Hongroise Katinka Hosszu a remporté son quatrième titre mondial d'affilée sur 200 m 4 nages dames. C'est bien simple : elle en est à huit médailles d'or mondiales au total. Rajoutez à cela son sacre olympique à Rio en 2016 et son record du monde sur la distance, et vous aurez l'une des nageuses la plus complète du moment.