Bousquet sourire 082010
Frédérick Bousquet | AFP - DANIEL MIHAILESCU

Bousquet triomphe sur 50m devant Bernard

Publié le , modifié le

Le champion d'Europe du 50 m nage libre Frédérick Bousquet s'est imposé en finale des Championnats de France sur la distance (21.82) devant Alain Bernard (21.98), soit les deux meilleures performances mondiales de l'année, Fabien Gilot terminant 3e (22.09), à Strasbourg. Bousquet et Bernard ont tous deux décroché leur billet pour les Mondiaux-2011 de Shanghai en juillet sur la distance, au contraire de Gilot.

"Mission accomplie, c'est validé. Je suis énormément satisfait d'avoir touché le premier. Je ne me sens pas dans une condition physique extraordinaire. Mentalement, c'est pas non plus l'idéal. Je termine ce 50 m vraiment à plat. Mais l'essentiel est là, une victoire et la qualification pour les Championnats du monde," a déclaré Bousquet. Le Marseillais, vice-champion du monde 2009 sur la distance, était le grand favori de l'épreuve alors qu'il détenait déjà le meilleur chrono de l'année à son arrivée en Alsace.

"On dit que c'est mon épreuve et que je suis imbattable donc forcément ça rajoute de la pression. Je ne sais pas si cette pression a rendu les choses plus difficiles ou si au contraire ça m'a encouragé à essayer de faire mieux. J'ai essayé de m'en servir comme motivation.", a-t-il ajouté. Son arrivée à Strasbourg s'est faite sous tension alors qu'il a poussé un coup de gueule contre la Fédération française qui lui a refusé la présence de son entraîneur américain Brett Hawke à ses côtés dans l'encadrement de l'équipe de France.

Bernard, médaillé de bronze olympique sur 50 m libre, a lui apprécié cette entrée en matière. "Un meilleur chrono ça aurait été mieux mais on ne va pas cracher dessus: j'ai mon billet pour les Mondiaux de Shanghai sur 50 m. J'étais à fond de ce que je pouvais faire aujourd'hui même si j'espérais aller un peu plus vite parce que j'avais vraiment de bonnes sensations. J'étais peut-être un tout petit peu trop crispé", a estimé le champion olympique du 100 m libre.

Vendredi, Bernard jouera sa place pour la Chine sur la distance-reine face à une rivalité acérée et dense. "Il va falloir être très vigilant. Je vais essayer de rester concentré sur  moi. Ca va se jouer à la place avant même le chrono. Fred (Bousquet) et moi on  sera un peu plus détendu. Yannick (Agnel) a fait une super course hier  (mercredi). Jérémy (Stravius) est ambitieux aussi", a-t-il prévenu. Son principal rival sera surtout Gilot, meilleur performeur mondial de l'année (48.82). Le triple médaillé olympique de brasse Hugues Duboscq, 29 ans, a lui aussi  réservé pour Shanghai, en s'imposant sur 200 m brasse (2:11.99).

Gilles Gaillard