Bousquet ne veut plus parler de la polémique

Publié le , modifié le

Le champion d'Europe du 50 m libre, Frédérick Bousquet, s'est légèrement crispé mercredi lorsqu'il a été interrogé sur le différend qui l'oppose à la Fédération française (FFN) à propos de la présence de son entraîneur américain dans l'encadrement de l'équipe de France, lançant qu'il ne voulait plus en parler.

"C'est leur problème maintenant, ce n'est plus mon problème. Je me le suis dit. Maintenant que les Championnats ont commencé, moi j'ai terminé d'en parler", a dit Bousquet après avoir signé le 3e temps des séries sur 100 m papillon (53.59). Mardi, Bousquet a "poussé un coup de gueule" contre la FFN, et plus particulièrement envers le directeur technique national, Christian Donzé, qui lui a refusé la présence de son entraîneur américain Brett Hawke dans l'encadrement de l'équipe de France. Bousquet a évoqué la possibilité de ne plus faire partie de l'équipe de France si sa demande n'était pas prise en compte.

Julien Lamotte