Frédérick Bousquet
Frédérick Bousquet | PHOTOPQR/LE PARISIEN

Bousquet et Bernard se rattrapent sur 50 m

Publié le , modifié le

Frédérick Bousquet, champion d'Europe en 2010 et vice-champion du monde de la distance en 2009, n'a pas manqué le rendez-vous des séries du 50m nage libre où il s'est imposé en 22"01. Le nageur du CN Marseille a devancé Florent Manaudou - le frère cadet de Laure - et Alain Bernard, qui s'est vu jeudi privé d'une qualification sur 100m nage libre dont il est champion olympique. Fabien Gilot et Amaury Leveaux son passés.

Alain Bernard ne lâche rien. L'Antibois s'est ressaisi après sa déception de la veille sur 100 m nage libre. Le champion olympique du 100 m, qui n'a pas réussi jeudi à se qualifier pour les JO sur cette distance, a obtenu le troisième temps des séries en 22.56. Le 50 m constitue sa dernière chance de se qualifier en individuel pour les JO. 

Laure Manaudou facile

Bernard aura cependant fort avec Frédérick Bousquet et Florent Manaudou, le compagnon et le petit frère de Laure Manaudou. Les deux Marseillais ont affiché sans tarder leurs ambitions. Vice-champion du monde 2009 et détenteur du record d'Europe, Bousquet a réalisé le meilleur temps (22.01), un chrono déjà intéressant pour des séries. Manaudou a fini deuxième en 22.28. Bousquet a décidé de tout miser sur le 50 m en vue de la qualification pour Londres, puisqu'il a renoncé au dernier moment à prendre part au 100 m papillon.

Le Niçois Clément Lefert, 3e du 100 m nage libre, a obtenu le meilleur temps des séries sur le 100 m papillon (52.69). Amaury Leveaux, très en vue depuis le début de la semaine, n'a pas réussi les minima olympiques requis en série avec le 6e temps (54.24). Déjà sacrée sur 50 m et 100 m dos, Laure Manaudou a réussi le meilleur temps des séries sur 200 m dos (2:13.23). Une qualification pour les JO sur cette distance, en plus du 100 m dos, paraît à sa portée.