Yannick Agnel-Michael Phelps
Yannick Agnel et Michael Phelps aux JO de Londres | AFP - MARTIN BUREAU

Agnel rejoint Bowman, le mentor de Phelps

Publié le , modifié le

Alors que les cendres de l'annonce de sa séparation avec Fabrice Pellerin sont encore chaudes, Yannick Agnel va annoncer ce mardi lors d'une conférence de presse à Rueil-Malmaison, les raisons de son choix. Selon L'Equipe, il devrait aussi annoncer qu'il part s'entraîner aux Etats-Unis sous la direction de Bob Bowman, l'homme qui a fait de Michaël Phelps, le plus grand nageur de l'histoire (22 médailles olympiques dont 18 titres).

Le divorce Agnel-Pellerin, après six ans de vie commune, a fait l'effet d'une bombe dans la piscine de Nice. Et dans les autres aussi. Il pourrait même avoir un retentissement aux Etats-Unis, là où le double champion olympique de Londres (200 m nage libre et 4x100 m) désire poursuivre sa carrière. A 20 ans, le Niçois devrait bien, croit savoir L'Equipe, évoluer à partir de septembre prochain à Baltimore sous les ordres de Bob Bowman, l'entraîneur qui a construit Michael Phelps et qui l'a mené sur le toit de l'Olympe. Sur place, il ne devrait pas retrouver Michael Phelps qui s'est retiré des bassins après Londres, mais Allison Schmitt, triple championne olympique l'été dernier (200m nage libre, 4x100m nage libre, 4x100 4 nages) et rivale de sa future ex-partenaire d'entraînement Camille Muffat.

Merci Twitter

C'est grâce au réseau social que le Français a commencé la démarche. Cent quarante caractères pour prendre contact avec Bob Bowman. La réponse ne s'est pas fait attendre et rapidement l'idée d'un voyage dans le Colorado Springs, là où Bowman et ses nageurs sont en stage en altitude, a germé. Accompagné d'un ami et de Patrice Cassagne, Directeur Technique National Adjoint, Agnel a donc pris l'avion pour les Etats-Unis. Tout ça pris en charge par la Fédération, qui avait préalablement pris contact avec Bowman et qui s'est donc rangé du côté de son nageur et l'a aidé dans la gestion du dossier.

La rencontre avec l'entraîneur américain a finalement eu lieu dimanche après-midi et s'est poursuivie jusqu'au dîner. Les deux hommes sont tombés d'accord sur une collaboration à plein temps à partir de septembre avec en point de mire des succès sur 200m, la distance de prédilection du Français, mais peut-être aussi sur 100m, une course qu'aucun des deux hommes n'a encore remporté sur la scène internationale. 

Encore des détails

Avant sa conférence de presse de ce mardi, il reste encore quelques points d'interrogation. Pas sur le programme à partir de septembre, date à laquelle il rejoindra le NBAC (North Baltimore Aquatic Club), mais plutôt sur la période qui le sépare de cette échéance. Sans point de chute jusqu'aux Mondiaux de Barcelone (28 juillet-4 août), il va pourtant devoir s'entraîner s'il veut être compétitif s'il veut aider les relais à briller, sur lesquels il a décidé de se concentrer. Bowman, la DTN et donc Agnel réfléchissent à une solution intermédiaire. Des réponses devraient être données ce mardi après-midi à Rueil-Malmaison.

Vidéo: Agnel choisit l'exil

Voir la video