Agnel devant Gilot sur le 100 m, Bernard out!

Agnel devant Gilot sur le 100 m, Bernard out!

Publié le , modifié le

La finale du 100 m des championnats de France tant attendue jeudi à Dunkerque, entre huit sprinteurs dont la moitié au moins pouvaient prétendre à un podium olympique, est finalement revenue à Yannick Agnel devant Fabien Gilot, qui décrochent leur billet pour Londres. Clément Lefert (3e) et Amaury Levaux (4e) disputeront le relais. La grande sensation vient de l'élimination d'Alain Bernard de la course olympique.

Bernard-Agnel: passage de témoin ? 

Ce fut évidemment un coup de tonnerre dans cette finale hors-norme qui réunissait Alain Bernard, champion olympique à Pékin, Amaury Levaux recordman de la distance en petit bassin, Fabien Gilot médaillé d'argent du relais au championnat du monde et tenant du titre national, Frédérick Bousquet double médaille d'or aux championnats d'Europe en 2010 et Yannick Agnel, la valeur montante de la natation française, champion d'Europe il y a deux ans.

Au terme d'une course très Agnel, déjà vainqueur du 200 m, a réussi le doublé en s'imposant en 48 sec  02/100e, record personnel et meilleure performance française de l'année à la  clé. Il s'agit de la troisième meilleure performance mondiale de l'année, assez  loin tout de même pour l'instant des deux Australiens, James Magnussen (47.10)  et James Roberts (47.63). Bernard, le champion olympique de Pékin en 2008, est passé à côté de son  sujet, se contentant d'un temps médiocre pour lui de 48.97. Il est 5e, ex aequo avec Grégory Mallet. Il n'est pas qualifié directement pour le relais 4x100 m  mais pourrait être intégré au collectif. La troisième place revient à l'inattendu Clément Lefert (48.64), coéquipier d'Agnel à  Nice. Amaury Leveaux, 2e du 200 m et qui avait réussi le meilleur chrono des  demi-finales (48.48), est 4e en 48.69. Quant à Frédérick Bousquet, qui s'était plutôt bien débrouillé en demi-finale, la course est allé trop vite.

Duboscq  prend l'eau 

Hugues Duboscq attendait beaucoup de cette finale pour se qualifier pour les Jeux sur le 200 m brasse. Mais le Normand a échoué dans sa quête des minima. Après avoir fait 150 m sur de bonnes bases, le Havrais a cédé dans la dernière ligne droite pour finalement s'imposer en 2'13"27 centièmes, à 1"53 du temps qualification. Il a devancé Thomas Dahlia et Giacomo Perez-Dortona.  Duboscq, 30 ans, qui mettra un terme à sa carrière en fin d'année, n'avait pas  non plus réussi le minima sur 100 m brasse, échouant contre le temps imposé en  demi-finale. Médaillé de bronze aux JO-2004 sur 100 m brasse, et aux JO-2008 sur 100 et  200 m brasse, Hugues Duboscq n'ira à Londres que dans le cadre du relais 4x100 m 4 nages. 

Dans le 200 m papillon, l'espoir olympique s'envole pour Aurore Mongel qui n'a pas raté un seul rendez-vous avec l'équipe de France depuis 2004. Cette fois-ci, la Strasbourgeoise n'a pas eu la capacité d'aller d'accrocher les minima, s'inclinant même pour le titre devant Lara Grangeon. 

Sébastien Rouaud a remporté le 800 m devant Anthony Pannier qui n'a pas encore obtenu sa place pour les Jeux, il n'en e'st fallu de 4 centièmes. Petite déception également pour Charlotte Bonnet sur le 100 m libre. La Niçoise, 3e du 200 m mercredi derrière Muffat et Balmy mercredi, a remporté avec la manière sa demi-finale dans le temps de 55"06, mais échouant à assurer sa place aux JO.

Benjamin Stasiulis, de son côté, a facilement décroché son billet olympique en 1'57"28, tout comme Eric Ress, en demi-finale du 200 m dos.  

Résultats des finales

MESSIEURS
=========
. 100 m nage libre:
1. Yannick Agnel (Olympic Nice) 48.02 qualifié pour les JO
2. Fabien Gilot (CN Marseille) 48.38 qualifié pour les JO
3. Clément Lefert (Olympic Nice) 48.64
4. Amaury Leveaux (Paris Racing) 48.69
5. Alain Bernard (CN Antibes) 48.97
. Grégory Mallet (CN Marseille) 48.97
7. Frédérick Bousquet (CN Marseille) 49.17
8. Mehdy Metella (Dauphins Toulouse) 49.25

. 200 m brasse:
1. Hugues Duboscq (CN Le Havre) 2:13.27
2. Thomas Dahlia (CN Antibes) 2:13.83
3. Giacomo Perez Dortona (CN Marseille) 2:14.54
4. Thomas Rabeisen (CN Antibes) 2:15.39
5. Jérémy Peter (Dauphins Obernay) 2:15.91
6. Thibaut Capitaine (Cergy Pontoise) 2:16.90
7. William Debourges (CN Cannes) 2:17.21
8. Thibault Marand (ES Massy) 2:17.60

DAMES
=====
. 200 m papillon:
1. Lara Grangeon (CN Calédoniens) 2:09.41
2. Aurore Mongel (ASPTT Strasbourg) 2:09.67
3. Léa Giraudon (Ezanville) 2:13.35
4. Elodie Delamare (Lille métropole) 2:16.37
5. Magali Rousseau (AAS Sarcelles) 2:16.63
6. Margot Pecci (Denain nat.) 2:17.65
7. Clotilde Dequaire (Stade Clermont) 2:19.12
8. Camille Lavergne de Cerval (Saint-Estève) 2:20.57

Déclarations 

Alain Bernard (5e de la finale du 100  m nage libre): "Ca a nagé vite et moi je n'ai pas nagé assez vite, c'est tout. J'étaist crispé. Il y a de la déception bien sûr, parce que je sentais  que je pouvais faire un peu mieux. Mais je ne l'ai pas fait. Le sport de haut  niveau n'est jamais un long fleuve tranquille, je sais de quoi je parle. Je  suis content pour les autres gars. Il faut savoir aussi en laisser aux jeunes,  même si on ne le fait pas exprès. Il faut relativiser."

Yannick Agnel (champion de France du 100 m nage libre): "C'était une finale  vachement serrée encore une fois. Je suis content et aussi pour Clément  (Lefert, son coéquipier à Nice, 3e). Je ne vais pas exploser de joie, car il y  a encore beaucoup de travail à fournir pour être au niveau des Australiens. (La  non-qualification d'Alain Bernard pour les JO), ça fait un peu de peine. C'est  un camarade, je me suis entraîné à ses côtés toute l'année."

Fabien Gilot (2e de la finale du 100 m nage libre): "L'ambiance a vraiment  été électrique, encore pire que les années précédentes, pire qu'il y a quatre  ans. Je pense que c'est de loin la compétition la plus dure. L'essentiel était  de prendre le ticket pour les Jeux. Maintenant rendez-vous à Londres. Ce sera  beaucoup plus facile et je suis vraiment confiant de pouvoir nager plus vite."

Amaury Leveaux (4e de la finale du 100 m nage libre): "C'est un troisième  ticket pour Londres, on ne va pas cracher dessus. Je n'étais pas tendu du tout,  ça fait bizarre. Ces deux dernières années, c'était super long et c'était  surtout frustrant."

francetv sport @francetvsport