Camille Muffat
Camille Muffat enchaîne les performances de haut vol, comme vendredi aux Championnats de France à Angers. | ALAIN JOCARD / AFP

800m : record du monde pour Muffat

Publié le , modifié le

Après Yannick Agnel hier sur 400m, c'est Camille Muffat, championne olympique à Londres cet été, qui a battu un nouveau record du monde, sur 800m nage libre, vendredi aux Championnats de France à Angers. Agnel, de son côté, s'est "contenté" de la 3e meilleure performance mondiale de la saison en décrochant le titre sur 100m et en descendant pour la première fois sous les 47". Laure Manaudou a elle remporté son 57e titre national, avec record de France à la clé.

La vague de Londres n'est décidément pas prête de se briser. Héros de la délégation tricolore de natation lors des derniers Jeux Olympiques, Yannick Agnel et Camille Muffat continuent d'épater tout le monde. Avec une course terminée en 8:01:06, Muffat a pulvérisé le précédent record (8:04.53) qui avait été établi par l'Italienne Alessia Filippi le 12 décembre 2008 en finale des Championnats d'Europe en petit bassin, à Rijeka, en Croatie. C'était à l'époque des combinaisons en polyuréthane, interdites depuis le 1er janvier 2010.

Record de France pour Stravius

Sur sa lancée, Yannick Agnel a franchi un nouveau cap : pour la première fois de sa carrière, le Niçois est descendu sous les 47" sur 100m libre. Avec un chrono de 4:68, Agnel a devancé William Meynard (46:68) et Medhy Metella (47:64). Largement au dessus de ses concurrents en finale, Jérémy Stravius s'est offert le record de France, anciennement détenu par Sébastien Rouault, grâce à un chrono de 4:06:85. Rouault a d'ailleurs pris la 3e place de cette finale, qui a vu le Nîmois Arnaud Rondan terminer deuxième. 

L.Manaudou, 57e titre national

"Ca fait plaisir, on avait un petit objectif secret avec Charlotte (Bonnet) et on l'a réussi, donc on est contentes", se réjouissait Laure Manaudou à l'issue de sa finale du 100m 4 nages, qui porte à 24 le nombre de titres nationaux remportés dans sa carrière. Malgré un record de France à la clé (1:00:55), Manaudou a dû cravacher pour l'emporter en raison de la belle résistance de Charlotte Bonne, qui termine à seulement six centièmes de son amie. Sophie De Ronchi termine troisième.

Sur 50m papillon, c'est Mélanie Hénique qui a été sacrée championne de France. La jeune Amiénoise a devancé en 26:02 Anna Santamans et Diane Buy Duyet, qui a fondu en larmes à l'issue de cette course individuelle, la dernière de sa carrière. Benjamin Stasiulis s'est lui adjugé le titre national du 50m dos (23:91) en devançant son coéquipier Dorian Gandin et le nageur d'Etampes Jordan Coelho.

Victor Patenôtre