Rafael Nadal
Rafael Nadal tient la Coupe des Mousquetaires (Paris) | ATP

Nadal ne sera pas tête de série N.1

Publié le , modifié le

Rafael Nadal ne sera pas surclassé à Roland-Garros. C'est le patron du tournoi, Gilbert Ysern, qui l'annonce aujourd'hui dans L'Equipe: "On a décidé ne ne pas toucher à l'ordennancement des têtes de série", a-t-il confié alors que des rumeurs persitantes revenaient ces dernier temps. En clair, il s'agissait de tout faire pour éviter que Noavak Djokovic et Nadal se retrouvent avant la finale sur la terre battue de la Porte d'Auteuil.

La FFT réfléchissait depuis quelques semaines à la possibilité de ne pas tenir compte du classement ATP de Nadal (5e en ce moment et probablement au moment du tirage au sort) pour sa place de tête de série Les responsables du deuxième Grand Chelem de la saison envisageaient de lui offrir la place de numéro 1 (devant Novak Djokovic) vu les résultats ahurissants du Majorquin depuis 2005 (7 sacres en huit tentatives).

"Un Grand Chelem ne s'achète pas"

"On a beaucoup échangé sur le sujet avec les joueurs, les organisateurs, les observateurs du circuit: les avis étaient très partagés", a expliqué Gilbert Ysern qui a donc décidé d'en rester là même si à titre personnel, "cette hypothèse ne (lui) posait aucun problème".

Concernant deux autres sujets sensibles, le statut de Roland-Garros et son extension, le boss s'est montré rassurant: "Un Grand Chelem, ça ne s'achète pas", a-t-il souligné concernant les velléités de certains tournois (Madrid, Shanghaï). La dotation sera donc revu à la hausse pour cette édition (3 millions d'euros) puis dans les trois ans à venir (10 millions). Enfin, sur le sujet sensible de l'aggrnadissement du site de l'ouest parisien, Monsieur Ysern avoue que "c'est plus compliqué que ce qu'on avait imaginé". Mais il valide le choix de 2011 de rester dans la capitale et confirme son souhait de voir le projet de la FFT se réaliser pour 2017 ou 2018.