Rafael Nadal
Rafael Nadal inquiet |

Nadal: "Je ne joue pas assez bien pour gagner le tournoi"

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a carrément déclaré que son niveau n'était pas suffisant pour lui permettre de gagner un sixième Roland-Garros, après sa victoire sur Ivan Llubicic en huitièmes de finale. "Je ne joue pas assez bien pour l'instant pour remporter le tournoi. Il faut être réaliste. Je pense qu'aujourd'hui mon niveau de jeu n'est pas suffisamment bon pour remporter la victoire", a-t-il dit en conférence de presse.

Rafa, quel est votre état de forme par rapport aux autres matchs de la semaine dernière ?
Un résultat positif. J'ai remporté le match en 3 sets. C'est vrai que c'est positif pour moi. Je suis qualifié pour les quarts de finale, c'est bien. Aujourd'hui, les conditions étaient assez difficiles, le court était balayé un peu par le vent. Cela n'a pas été simple. Mais je crois qu'à 3/2 au premier set ou à 4/3, je ne me souviens pas, je n'ai pas très bien joué sur mon service. A certains moments, je jouais très bien et à d'autres, je rencontrais des problèmes. Je commettais des erreurs à la suite. Au cours du prochain tour, ça ne sera plus possible.

Si vous devez comparer votre niveau de jeu actuel par rapport à votre niveau de jeu les années passées, comment vous situez-vous ?
Cela dépend quelle année vous voulez comparer. C'est très difficile si vous devez faire des comparaisons de tous les matchs que j'ai faits, car cela va durer longtemps ! En 2006, je ne pense pas avoir joué très bien pendant tout le tournoi. En 2007, mon niveau de jeu était normal. En 2008, mon niveau de jeu était fantastique, notamment pour les quarts de finale, les demi-finales et la finale, j'avais un niveau de jeu très bon. En 2009, mon niveau était exécrable. En 2010, cela dépend. Je dirais que pour la demi-finale et la finale, mon niveau de jeu était plutôt bon alors que les tours d'avant, ça n'était pas le cas. C'est vrai que le deuxième match était mauvais, le premier match n'était pas mauvais dans l'ensemble, je pense. Je pense que le premier match a été positif, même si c'était difficile.

Nous n'avons jamais eu de numéro un mondial à qui on pose autant de fois les mêmes questions (pourquoi vous jouez si mal, comment vous sentez-vous sur le court, pourquoi faites-vous tant d'erreurs, pourquoi tant de fautes etc.) Etes-vous surpris de répondre à ces questions, de savoir pourquoi vous n'êtes pas au meilleur de votre forme ?
Je pense que c'est bien, c'est fantastique, c'est vrai. Tous les jours, on parle de mon niveau de jeu qui est plutôt médiocre. Je suis en quarts de finale et pourtant, j'ai joué 6 finales de suite cette année, mon année est plutôt très bonne, mais il y a un joueur qui est meilleur que moi, c'est tout. Je pense que j'ai la possibilité de finir l'année avec un classement très élevé. Ça n'est pas une obligation pour moi de jouer très bien tous les jours. Pour l'instant, je suis numéro 1, pour une semaine de plus en tout cas. Vous savez, le numéro 1 mondial ne joue pas toujours à un niveau de numéro 1 mondial. Vous pouvez être numéro 1 mondial mais parfois, votre niveau de jeu correspond au niveau du troisième joueur mondial ou du dixième. Et parfois, le dixième joueur mondial peut jouer au niveau du numéro 1 mondial.

Etes-vous optimiste quant à l'évolution de votre niveau de jeu ?
On verra. Je ne suis pas un génie. On ne peut pas lire dans la boule de cristal n'est-ce pas ? Donc on verra ! Bien sûr, si on n'est pas optimiste, on ne peut pas trouver les solutions. Je pense qu'il faut être suffisamment positif. Il faut que j'aie un état d'esprit ouvert pour trouver les solutions et chaque jour, je dois me battre pour avoir un meilleur niveau de jeu. Je sais que je ne suis pas loin d'un niveau de jeu correct. Je le sais, c'est donc positif pour moi.

Le prochain adversaire sera Soderling. Pour vous, c'est un match particulier, car Soderling est quelqu'un de spécial et à Paris ?
Pour moi, ce sera un match difficile, car c'est un des meilleurs joueurs du monde. Il a déjà joué 2 finales ici, à Roland Garros, il sait ce que veut dire sortir son meilleur tennis lors de ce tournoi. La dernière fois, il m'a peut-être battu, mais ça n'est pas si spécial que cela. Enfin, j'ai gagné la finale l'an dernier et je ne voulais pas gagner contre Soderling en tant que personne, mais je voulais gagner le tournoi. En effet, il faut que je sorte mon meilleur tennis est que je sois plus régulier. C'est un joueur redoutable, il est très complet, cela va être un match difficile. Il faudrait que je joue très bien ce match, je pense que mes exigences vont être respectées, je vais essayer d'être à la hauteur. Lorsque c'était nécessaire, j'ai réussi à sortir mon bon tennis, il faut être optimiste et je pense que je vais le faire.

Gilles Gaillard