Rafael Nadal
Rafael Nadal | MARTIN BUREAU / AFP

Nadal encore secoué

Publié le , modifié le

Après son premier tour poussif contre l’Allemand Daniel Brands, Rafael Nadal a encore peiné face au Slovaque Martin Klizan. Le septuple vainqueur de Roland-Garros a concédé la manche inaugurale avant de se mettre en route pour conclure en 2h44 de jeu (4-6, 6-3, 6-3, 6-3). L’Espagnol est encore en rodage. Il rencontrera Fognini (n.27) au 3e tour. Son compatriote David Ferrer (n.4) est lui le premier qualifié pour les 8e de finale.

Rafael Nadal n'est pas encore entré de plain-pied dans ce Roland-Garros 2013. Comme lors de son match inaugural contre Daniel Brands, l'Espagnol a perdu le premier set. Entré hier sur le Lenglen pour s'échauffer, l'Ibère n'avait pu débuter la rencontre à cause de la pluie. Et ce vendredi matin, il a mis du temps à se réveiller. Gaucher comme lui, le 35e joueur mondial a considérablement gêné le tenant du titre. Trop loin de sa ligne de fonds, Nadal subit, perdant son service une fois pour offrir la première manche à Klizan.

Nadal en mode diesel

Rafa n’arrive pas à trouver les lignes et à faire mal au Slovaque. La lourdeur de la terre atténue le lift du septuple vainqueur des Internationaux de France. Pour autant, fidèle à sa réputation, le Majorquin ne lâche rien. Invaincu depuis sa défaite à Monte-Carlo contre Djokovic soit 20 matches consécutifs, il breake d’entrée de deuxième manche pour égaliser. Malgré des difficultés à contenir le coup droit marteau de son adversaire, vainqueur de Roland-Garros juniors en 2006, le taureau de Manacor reprend le jeu à son compte et règle la distance (25 fautes directes contre 52 à Klizan). Le scénario des 3e et 4e set est identique.

Klizan, loin d'être une référence

Comme en 2011, ou Isner (en 5 sets) et Andujar l’avait accroché lors des deux premiers tours, Nadal connaît un début de tournoi compliqué. Quatrième mondial et lauréat des tournois de Sao Paulo, Acapulco, Barcelone, Madrid et Rome depuis son retour en compétition en février, il ne faut tout de même pas l’enterrer trop vite. Mais ses atermoiements face à un joueur défait d’emblée à Rome, Madrid ou Monte Carlo sur terre battue, interroge. L'opposition sera tout autre au 3e tour face à l'Italien Fabio Fognini, tête de série n.27. Avant de retrouver Benoit Paire en 8e de finale?

Vidéo : La réaction de Rafael Nadal

Voir la video

Ferrer en 8e de finale

Le numéro 5 mondial David Ferrer est le premier joueur qualifié pour les 8e de finale. L'Espagnol a battu son compatriote Feliciano Lopez en trois sets (6-1, 7-5, 6-4). Tête de série n.4, Ferrer n'a concédé aucune manche depuis son entrée en lice Porte d'Auteuil et n'a perdu que 28 jeux.

Jerome Carrere