Nadal
Rafael Nadal (N.2) fait son entrée en lice ce mardi | ©Alberto Estevez/EFE/MAXPPP

Nadal de retour sur ses terres

Publié le , modifié le

Double tenant du titre, et sextuple vainqueur de l’épreuve, Rafael Nadal (N.2) fait sa grande entrée dans le tableau face à l’Italien Simone Bolelli. Un adversaire face à qui il s’est imposé lors de leurs deux seuls rencontres. Richard Gasquet, Tomas Berdych et David Ferrer seront eux aussi de la fête. Chez les dames, Maria Sharapova et Serena Williams débutent.

Le prince est de retour sur ses terres. En lice pour devenir le joueur le plus titré de l’histoire de Roland-Garros, Rafael Nadal ( N.2) fait ses grands débuts dans le tournoi face à Simone Bolelli. En sept participations, l’Espagnol n’a perdu qu’un seul match. C’était en 2009, face à un Robin Soderling dans la forme de sa vie. Bourreau de travail, on aurait pu penser que son implication dans le jeu se serait détériorée au fil des ans… Il n’en est rien. Le Marjoquin est plus vorace que jamais. Cette saison, il a raflé son huitième trophée à Monte Carlo, son septième à Barcelone, son sixième à Rome. Rien que ça. Même Novak Djokovic, qui avait pris le dessus sur lui l’année dernière à Madrid et Rome est apparu un cran en dessous. Est-il en marche pour entrer un peu plus dans l’histoire ? Son premier tour contre Bolelli parait presque anecdotique. En confiance, et sans souci physique majeur, il parait difficile de le voir se faire surprendre en début de quinzaine. Encore que.

Un outsider sera à surveiller de près.  David Ferrer. Lui aussi, fait partie des métronomes de la terre battue. Valeur sûre du top 10 mondial, l’Espagnol débute son tournoi en douceur contre le Slovaque Lukas Lacko. De quoi prendre ses marques avant de  ?viser plus haut ?

Gasquet entre en piste

Côté français, une attention toute particulière sera portée à Richard Gasquet. Le numéro 4 français est opposé à l’Autrichien Jurgen Zopp. Un adversaire qu’il n’a jamais rencontré et qui pointe à une modeste 103e place mondiale. Une formalité pour le protégé de Ricardo Piatti ? En cas de succès, il disputerait son deuxième tour contre Grigor Dimitrov ou Donald Young.

Numéro 2 mondiale, Maria Sharapova débutera la compétition face à Alexandra Cadentu. Demi-finaliste l’an passée, la Russe est l’une des têtes d’affiche de la compétition. Victorieuse à Stuttgart et Rome, elle a prouvé avoir franchi un cap sur terre battue. A elle de confirmer.

Une autre « ancienne » est à guetter : Serena Williams. L’américaine, revenue au premier plan depuis le mois d’avril a hérité de Virginie Razzano. Tête de série numéro 5, elle fait figure d’épouvantail dans le tableau. Attention toutefois. Des douleurs au dos l’avaient amené à déclarer forfait avant sa demi-finale à Rome. Sera-t-elle complètement rétablie ?