Camille Muffat
Camille Muffat | JOSEP LAGO / AFP

Muffat arrache le bronze

Publié le , modifié le

Camille Muffat a décroché la médaille de bronze du 200 m nage libre, ce mercredi aux Mondiaux de natation de Barcelone. En finale, malgré un excellent départ, elle n'a rien pu faire face à l'Américaine Missy Franklin (18 ans), sacrée en 1'54''81. Charlotte Bonnet échoue à la huitième place.

Missy Franklin, médaillée d'or, devance l'Italienne Federica Pellegrini (1'55"14), championne du monde en titre. Camille Muffat termine troisième, bien mieux que sa 7e place sur 400 m, dimanche. Auteur du meilleur départ, la Française a perdu la tête après les 100 premières mètres, avant de se faire rattraper par Pellegrini dans la dernière longueur. 

"J'aurais pu nager plus vite", a estimé Muffat (1'55"72). "Je pense être partie assez crispée, pas assez relâchée, c'était assez dur. Cela reste toujours bon à prendre, il y a encore le 4x200 demain, on verra bien". La jeune Charlotte Bonnet (18 ans), dernière de la finale et coéquipière de Muffat à Nice, a quant à elle pris son résultat avec lucidité, décrivant "un peu de stress et pas l'habitude de faire une finale".

Franklin, qui avait terminé à la 4e place aux JO sur cette distance, est la première Américaine à remporter cette épreuve aux Mondiaux depuis 1978. Sa compatriote Allison Schmitt, championne olympique à Londres, ne s'était pas qualifiée pour Barcelone.

L'autre Française engagée dans cette finale, Charlotte Bonnet, a fini en 8e position. En 1'57"56, la Niçoise n'a pas réédité ses exploits des deux premières courses, où elle avait battu coup sur coup ses meilleurs temps sur la distance. Mais pour sa première finale mondiale, à 18 ans, quelques semaines après avoir passé son Bac, elle pouvait être heureuse: "Je nage pas aussi vite qu'hier matin ou hier après-midi, mais c'est ma première finale. C'est pas mal d'être 8e mondiale. Cette année a été un peu difficile avec  le Bac. J'avais d'autres choses à gérer en même temps." Coéquipière d'entraînement de Camille Muffat, elle était à côté de son aînée dans la chambre d'appel, pour "se motiver": "J'avais vraiment envie qu'elle gagne. Ca me tenait à coeur. Malheureusement, il y a eu plus forte qu'elle. Mais demain, il y a un beau relais 4x200 qui nous attend." 

La finale du 200 m nage libre 

La réaction de Camille Muffat