Tour de France Mottier
Ismaël Mottier, directeur sportif des B.Box | AFP

Mottier: "Il nous manque un brin de réussite"

Publié le , modifié le

Ismaël Mottier, directeur sportif chez B.Box, fait un point sur les performances de ses coureurs. Il revient notamment sur la première partie de Tour de Pierre Rolland et reste prudent sur la possibilité de ramener sur les Champs-Elysées le maillot à pois de meilleur grimpeur avec Anthony Charteau.

"Je suis content de mes troupes pour le moment. Depuis le début du Tour nous avons eu 7 places dans les dix premiers. Et de plus Sébastien Turgot se révèle au sprint dans les arrivées massives. Il nous manque pour le moment un brin de réussite. Mais cela va venir. Nous avons encore le temps d’être dans les échappées et de briller", explique le Mayennais.

"Dans l’étape de Gap, Pierre Rolland a juste craqué dans les derniers kilomètres. Le Portugais Paulinho était plus fort que lui. Il faut noter que Pierre revient de très loin du seuil de souffrance. Il était tombé en début de Tour et puis il a vraiment craqué dans les Alpes. Il s’était fixé des objectifs au général. C’est une déception oui et non pour lui. Il est encore jeune et ce n’est que son deuxième Tour. Mais d’ici la fin de la Grande Boucle, il peut encore passer à l’offensive pour une victoire d’étape", ajoute-t-il.

"Pour le maillot à pois cela va être compliqué même si Anthony Charteau est juste derrière Jérôme Pineau au classement. Mais pour pouvoir ramener cette tunique il faudra jouer sur des grands raids de la part d’Anthony. Il pourra glaner des points s’il part dans de grandes échappées. Sinon, à la pédale, cela sera trop dur face aux principaux leaders du peloton", conclut Ismaël.

Gilles Gaillard