Teddy Tamgho
Teddy Tamgho | FRANCK FIFE / AFP

Moscou en direct: Tamgho

Publié le , modifié le

Champion du monde en salle 2010 avant de connaître blessures et traversée du désert, le Français Teddy Tamgho a été stratosphérique pour décrocher le titre de champion du monde avec un saut à 18,04 mètres. Amputé de Christophe Lemaître, le relais 4x100 mètres tricolore masculin s'est raté, au contraire des Jamaïcains qui ont offert à Usain Bolt un 8e titre mondial. Un palmarès en Mondiaux qui en fait l'égal de Carl Lewis et Michael Johnson.

La Russie enlève le classement des médailles

Avec 25 médailles, les Etats-Unis repartent avec le total de breloques le plus élevé. Mais avec 7 titres mondiaux pour la Russie contre 6 aux Américains, les locaux remportent le tableau des médailles. Cela était déjà arrivé à Edmonton en 2001. Mais réaliser cette performance dans la capitale russe a d'autant plus de poids. Eteint en début de compétition, le stade Loujniki s'est d'ailleurs réveillé en fin de compétition pour pousser ses athlètes au sommet. Aleksandr Ivanov, sacré sur 20 km marche, avait ouvert la voie. Elena Lashmanova l'avait imité sur la même distance. Elena Isinbaeva (perche), Tatyana Lysenko (marteau), Aleksandr Menkov (longueur), Svetlana Shkolina (hauteur) et le relais 4x400 mètres ont décroché les autres titres soviétiques.

Vicaut assume la défaite du relais français sur 4x100m

Sixième de sa demi-finale, le relais 4x100m français s'est manqué, ne ralliant même pas la finale, la faute notamment à un passage de bâton hasardeux entre Rémy et Vicaut. "C'est de ma faute, j'aurais dû attendre un petit peu plus, c'est dommage, on aurait pu aller en finale", a reconnu ce dernier. "Jimmy a pris des risques, mais ce n'est la faute de personne, c'est juste dommage, on a tout donné", a souligné Rémy. Eliminé en demi-finale du 100 et du 200 mètres à Moscou, le sprinteur français récemment auteur d'un 9'95 sur la ligne droite devra oublier au plus vite ces Mondiaux ratés. 

19h07 Les Bleues disqualifiées sur 4x100m

Les relayeuses françaises du 4x100m, qui avait terminé 2e de la finale des Mondiaux-2013, ont été disqualifiées par le jury d'appel pour passage de témoin non conforme, a indiqué la Fédération  internationale dans un communiqué. La réclamation avait été portée par la Grande-Bretagne, 4e sur le tartan mais désormais médaille de bronze, et portait sur le 2e passage de bâton, entre Ayodele Ikuesan et Myriam Soumaré, hors zone.

17h27 La Grande-Bretagne disqualifiée sur le relais 4x100m

​Troisième du relais 4x100m derrière la Jamaïque et les Etats-Unis, la Grande-Bretagne a été disqualifiée en raison d'un passage hors zone entre les 2e (Aikines-Aryeetey) et 3e relayeurs (Ellington). Quatrième, le relais canadien en profite pour récupérer le bronze avec Gavin Smellie, Aaron Brown, Dontae Richards-Kwok et Justyn Warner. Ils avaient signé leur meilleur temps de la saison en 37.92.

Savinova a le "Sum"

Championne olympique et du monde en titre, la Russe Mariya Savinova semblait se diriger vers la victoire sur 800 mètres dans un stade Loujniki tout à sa joie. Mais la Kényane Eunice Sum a gâché la fête, déboulant au centre de la piste pour coiffer au poteau son adversaire et s'offrir le titre mondial en 1'57''38, 42 centièmes devant Savinova. L'Américaine Brenda Martinez a pris la troisième place.

16h40 Bolt est un extraterrestre

Seul athlète de l'histoire double triple champion olympique (100-200-4x100 à Pékin et Londres), Usain Bolt a égalé Carl Lewis et Michael Johnson, deux autres monstres de l'athlétisme, en décrochant un 8e titre mondial. Placée dernier du relais 4x100m jamaïcain, "la Foudre" a frappé une 3e fois sur ces Mondiaux pour définitivement distancer les Etats-Unis et entériner la victoire des siens. En 37''36, meilleure performance mondiale de l'année, les tenants du titre (Nesta Carter, Kemar Bailey-Cole, Nickel Ashmeade, Usain Bolt) ont pris le dessus sur les Etats-Unis (Charles Silmon, Mike Rodgers, Rakieem Salaam, Justin Gatlin en 37''66) et la Grande-Bretagne (Adam Gemili, Harry Aikines-Aryeetey, James Ellington, Dwain Chambers en 37''80). 

Vidéo: Le relais 4x100 masculin

16h11 Le relais féminin fait un gros coup

Grâce à une dernière ligne droite d'anthologie de Stella Akakpo, le relais féminin français a pris la médaille d'argent sur le 4x100 mètres. Avec un temps de 42.73, Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo ont battu d'un souffle les Américaines (Jenebah Tarmoh, Alexandria Anderson, English Gardner, Octavious Freeman), tenantes du titre et médaillées de bronze (42.75). Les Jamaïcaines (Carrie Russel, Kerron Stewart, Schillonie Calvert, Shelly-Ann Fraser-Pryce) ont été intouchables (41.29, record des Mondiaux) et offrent à cette dernière un authentique triplé 100-200-4x100m , à l'image de ce que pourrait réaliser son compatriote Usain Bolt. Les Etats-Unis étaient handicapés par les absences de Carmelita Jeter et d'Allyson Felix. 

Vidéo: Le 4x100m argenté des Françaises

15h56 Tamgho survole la concurrence

Avec un dernier bond à 18,04 mètres, Teddy Tamgho a offert à la France sa première médaille d'or aux Mondiaux de Moscou. Le Parisien est devenu le troisième homme de l'histoire à franchir la barre mythique des 18 mètres au triple saut. Il prend place dans les livres d'histoire aux côtés du Britannique Jonathan Edwards et de l'Américain Kenny Harrison. Ses deux essais mordus à plus de 8 mètres n'étaient donc pas un feu de bois. A 24 ans, le champion du monde en salle 2010 entre dans la légende. Il n'est pas parvenu à emmener ses deux compatriotes dans son sillage. Sixième du concours, le jeune Gaëtan Saku Bafuanga n'a jamais vraiment décollé même s'il n'a pas à rougir de sa performance. Sixième meilleur performeur de la saison, Yoann Rapinier s'est lui manqué dans les grandes largeurs en prenant la 12e et dernière place de la finale.

Vidéo: Le bond historique de Teddy Tamgho

15h40 L'Allemande Obergföll brise le rêve d'Abakumova

Christina Obergföll, médaillée d'argent aux Jeux de Londres ainsi qu'aux Mondiaux d'Helsinki et Osaka, et en bronze à Pékin, a enfin remporté un titre planétaire au lancer du javelot. Avec un jet à 69,05 mètres à son  2e essai, l'Allemande a devancé l'Australienne Kimberley Mickle et la Russe Maria Abakumova, championne du monde en titre. Cette dernière avait pris la tête du concours avant le deuxième jet de la vainqueur du jour. Une grosse déception pour celle qui pensait sécuriser la place de leader de la Russie au tableau des médailles...

15h36 Tamgho reprend la tête

Avec deux essais mordus, donc non validés, où il avait atterri à plus de 18 mètres, Teddy Tamgho avait laissé la tête du concours du triple saut au Cubain Pichardo. Sur son 4e bond, le Parisien a rétabli l'ordre en reprenant la première place grâce à un bond à 17,68 mètres. A égalité avec son adversaire, il le double au bénéfice de son deuxième meilleur saut à 17,65 mètres. Le podium semble ne pas pouvoir échapper au champion du monde en salle 2010.

15h28 Carvalho explose en vol

Quatrième meilleur temps des demi-finales, le Français Florian Carvalho n'a pu tenir le rythme et termine 11e de la course. Le Kényan Asbel Kiprop, champion olympique 2008, a conservé son titre sur la distance en 3'36''28 devant l'Américain Matthew Centrowitz (3'36''78) et le Sud-Africain Johan Cronje (3'36''83)

15h07 L'Allemagne répond présente

Les Allemands ont dominé la dernière demi-finale du relais 4x100m en 38.13, devant le Canada (38.29), pour s'ouvrir les portes de la finale. Troisième de cette demie, les Pays-Bas y accède également, repêchés au temps (38.41). Placé dans la course inaugurale, Trinité et Tobago a connu le même destin (38.38).

15h04 Pichardo répond à Tamgho

Le triple sauteur cubain Pedro Pablo Pichardo a vite éteint Teddy Tamgho en prenant la marque de référence du concours à 17,68 mètres. Le Français rétrograde en 2e position alors que Yoann Rapinier a manqué ses deux premiers essais.

14h59 Le relais masculin déraille

A l'inverse de leurs homologues fémines, les quatre garçons du relais 4x100m masculin français se sont complètement manqués. Rémy et Vicaut se sont mal entendus sur le dernier relais, condamnant les Bleus, qui ne prennent que la 6e place de la course. Les Etats-Unis (38.06) et le Japon (38.23) prennent les deux premières places qualificatives pour la finale.

Vidéo: La course du relais 4x100m français masculin

14h56 Tamgho est dans la danse 

Teddy Tamgho a réalisé un superbe premier saut à 17,65 mètres grâce à une planche quasi-parfaite, pour prendre la tête du concours du triple saut. Il faudra venir chercher le Parisien!

Vidéo: Le premier saut de Teddy Tamgho

14h49 Grande-Bretagne et Jamaïque déroulent

La Grande-Bretagne et la Jamaïque ont nettement dominé la 1ère demi-finale du relais 4x100m masculin. Les partenaires de Dwain Chambers ont pris la première place en 38.12, devant ceux de Nesta Carter (38.17). Les Caribéens étaient privés de leur fleuron Usain Bolt, mis au repos en vue de la finale (16h40).

Le relais féminin français, 3e temps des demi-finales

Les quatre françaises Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo, membre du relais 4x100 féminin tricolore, ont réalisé le 3e temps des demi-finales derrière les championnes olympiques américaines et la Jamaïque. La Grande-Bretagne, le Canada, le Brésil, la Russie et Trinité et Tobago seront les autres adversaires des Tricolores en finale (16h10).

14h28 Les Américaines sont les plus rapides

Le relais 4x100m féminin américain a gagné la dernière demi-finale de la discipline en réalisant le meilleur temps des trois courses en 41.82. Dauphine du quatuor du pays à la bannière étoilée, les Brésiliennes accèdent à la finale (42.29), tout comme les Russes (42.94) et Trinité et Tobago (43.01), repêchées au temps.

14h23 Les Bahamas disqualifiés

Les Bahamas ont dominé la 2e demi-finale du relais 4x100m féminin en 42.72 mais ont été disqualifiés. La Grande-Bretagne en profite pour récupérer la première place en 42.75 alors que le Canada hérite du deuxième rang directement qualificatif pour la finale en 42.99.

14h15 Les Françaises en finale

Le relais 4x100m féminin français s'est aisément qualifié pour la finale en prenant la 2e place de sa demie derrière la Jamaïque en 42.25 secondes, meilleur temps de la saison. Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré, Stella Akakpo reviendront en piste à 16h10 pour tenter d'accrocher une médaille. Quant aux Jamaïcaines, elles avaient laissé leur meilleur élément Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne du monde 100-200 mètres à Moscou, au repos.

Vidéo: La course des Françaises

Les Français engagés cet après-midi: Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré, Stella Akakpo (Relais 4x100 m féminin), Gaëtan Saku Bafuanga, Yoann Rapinier, Teddy Tamgho (Triple saut), Emmanuel Biron, Michael-Meba Zézé, Arnaud Rémy, Jimmy Vicaut (Relais 4x100m masculin), Florian Carvalho (1500 mètres).

Le programme de l'après-midi (horaires)Javelot femmes (finale), Relais 4x100m femmes (séries), Triple saut hommes (finale), Relais 4x100m hommes (séries), 1.500m hommes (finale), 800m femmes (finale), Relais 4x100m femmes (finale), Relais 4x100m hommes (finale).

 

Jerome Carrere