Monfils-Berdych
Gaël Monfils retrouve Tomas Berdych | MAXPPP - FRANCK VALENTIN

Monfils face à un défi de taille

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice à Roland-Garros, Gaël Monfils (1m93) va trouver à qui parler en la personne de Tomas Berdych (1m96). Très loin de son meilleur classement, la "Monf" revient sur une terre dont il n'avait pas vu la couleur l'année dernière et où il a réussi ses plus belles performances en Grand Chelem. Désormais dans la peau d'un sérieux outsider, il devra sortir le grand jeu face à la tête de série numéro 5.

Roland-Garros et Gaël Monfils, c'est une histoire d'amour. Le Français avait du renoncer la mort dans l'âme au Grand Chelem Porte d'Auteuil l'année dernière en raison d'une blessure. Là où il s'était hissé deux fois en quarts de finale (2009 et 2011) et une demi-finale (2008). Le public y avait perdu l'un de ses chouchous, showman capable de faire lever les foules sur un point, un grand écart, un coup fumant, souvent gagnant. Cette blessure l'a stoppé net et l'a replongé dans des profondeurs qu'il avait oubliées. Tombé à la 109e place mondiale, lui, l'ancien numéro 7, n'aurait pas raté une seconde fois "son" Roland. Invité par les organisateurs, il a là l'occasion d'oublier une année noire entre ses blessures et sa séparation avec Patrick Chamagne, son ancien coach. Et il arrive en pleine bourre : vainqueur du Challenger de Bordeaux et une finale à Nice perdue contre Albert Montanes.

Dans quel état?

Le revers de la médaille de cette bonne passe? Son état physique. Le Français ne s'est pas économisé pour retrouver de la confiance. Il arrive à Roland sur les rotules après 10 matches en 12 jours. Et face à l'adversaire qui se profile, cela pourrait ne pas pardonner. En effet, Tomas Berdych ne réussit pas à Gaël Monfils. Trois confrontations, trois défaites dont la dernière cinglante sur l'ocre de Madrid en 2012 (6-1, 6-1), avant la longue parenthèse du Français qui avait du faire l'impasse sur Roland, Wimbledon et les JO. Demi-finaliste en 2010 à Paris, le Tchèque a plusieurs fait d'armes à son actif sur terre cette saison puisqu'il a sorti le numéro 1 mondial, Djokovic, et son dauphin de l'époque, Murray, à Madrid. Sur le court Philippe Chatrier, la "Monf" a une belle opportunité de revenir à Roland par la grande porte.

Voir tout le programme du jour à Roland-Garros