Genzebe Dibaba
L'athlète éthiopienne Genzebe Dibaba | AFP - JANEK SKARZYNSKI

Mondiaux: Dibaba facile, Vlasic moins

Publié le , modifié le

L'Ethiopienne Genzebe Dibaba, qui a battu le mois dernier les records du monde du 1500 et du 3000 m indoor, s'est aisément qualifiée pour la finale du 3000 m des Mondiaux d'athlétisme en salle de Sopot, vendredi. A la hauteur dames en revanche, la Croate Blanka Vlasic a frôlé la correctionnelle.

Regarder les épreuves des Mondiaux en direct

Dibaba a de la marge. L'Ethiopienne a passé la majeure partie de sa série en avant-dernière position, tranquille. Elle pouvait se le permettre, au vu du pedigrée de ses adversaires qui lui rendaient toutes une trentaine de secondes au mieux sur 3000 m... L'athlète de 23 ans a tranquillement accéléré à trois tours de l'arrivée (600 m) pour s'envoler seule et écourter ce moment de solitude en 8 min 57 sec 86/100e, à 41 secondes de son record du monde (8:16.60). La finale du 3000 m dames est programmée dimanche. 

La Croate Vlasic a elle failli vivre un autre type de solitude, avec une qualification arrachée dans la douleur. Vlasic, en manque de compétition, n'est pas parvenue à franchir 1,95 m, la barre qui l'aurait immédiatement assurée de son billet. Avec 1,92 m, à égalité avec la Belge Nafissatou Thiam, elle termine malgré tout à la 9e et dernière place qualificative. La finale de la hauteur dames est programmée samedi à 19h15 locales.

Le couple Eaton au rendez-vous

Une des rares vedettes présentes à Sopot, Ashton Eaton, champion du monde du décathlon l'an dernier à Moscou a déjà pris les commandes du concours de l'heptathlon. En signant le meilleur temps de la série du 60m (6'66), il est le seul à récolter plus de 1000 points et devance le Canadien Damian Warner. Une autre Canadienne Brianne Theisen Eaton, qui n'est autre que la compagne d'Ashton Eaton, a elle aussi pris la tête du concours du pentathlon après avoir dominé la série du 60m haies (meilleur temps en 8'13). Dans les autres séries de ce vendredi matin, le Bahaméen Chris Brown a signé le meilleur temps du 400m, tandis que chez les filles sur la même distance, la Nigériane Regina George a été la plus rapide (51'60). La favorite l'Américaine Francena Mccorory est entrée timidement dans la compétition, signant le 6e temps des séries (52'37).

AFP