Stravius 200m 4 nages Barcelone
Jérémy Stravius n'ira pas plus loin que les séries du 200m 4 nages. | FABRICE COFFRINI / AFP

Mondiaux de Barcelone 2013 : Stravius sort dès les séries du 200m 4 nages pour un centième

Publié le , modifié le

Sacré champion du monde sur 4x100m avec le relais tricolore, Jérémy Stravius a perdu beaucoup de temps en brasse lors de sa série du 200m 4 nages. Le Français n'a pris que le 7e chrono (2'00'00), le 17e temps toutes séries confondues. Il quitte donc le bassin du Palau Sant Jordi aux portes des demies.

Jérémy Stravius a manqué de l'énergie nécessaire. Pas parti très vite en dos mais à l'aise en papillon, celui qui avait fait frémir la France toute entière lors du relais 4x100m tricolore dimanche a coulé lors du passage à la brasse. Le Français, qui avait frôlé le record de France (1'59"58) à Rennes mi-avril, a terminé sa série du 200m 4 nages avec un temps très moyen (2'00"00), le 7e de sa course. Cela s'est finalement avéré insuffisant pour rejoindre les demies, le Picard échouant à un centième de second seulement du dernier chrono qualificatif, détenu par Joseph Isaat Schooling (1'59"99). Sa première réaction était spontanée : "Les boules (rires). J’aurais aimé passer en demi-finales cet après-midi. J’avais forcément ça dans un coin de ma tête pour continuer mon programme et emmagasiner de l’expérience sur un 200m 4 nages dont je n’ai pas l’habitude. C’est un peu dommage."

"Je vois que je suis en-dessous"

Du coup, les regrets étaient teintés de satisfaction. "C’est un mal pour un bien car je vais pouvoir récupérer avec une journée et demi de repos avant le 4x200. Je vais me concentrer là-dessus maintenant. Cela m’a permis de voir la forme que je peux avoir sur un 200m. Mais c’est vraiment mon parcours de brasse qui est chaotique. Ça confirme bien que je ne suis pas un brasseur, ajoutait-il. Quand je les vois faire 53-54 en brasse, je me rends compte que je ne suis pas encore capable de le faire. Même sur des séries très courtes à l’entraînement, je vois que je suis en-dessous. Je ne suis pas surpris finalement de ne pas claquer un gros temps ce matin. Ça viendra mais il me reste du boulot."

Le nageur d'Amiens n'avait cependant pas fait de cette distance l'une des ses priorités. Sa priorité sur ces Mondiaux de Barcelone étant de briller sur le 100m dos, ce qu'il a fait mardi soir en prenant le bronze juste derrière le duo américain Matt Grevers-David Plummer. "J’ai pris un gros coup de confiance avec le 100 dos hier", confirmait d'ailleurs Stravius. De bon augure pour la suite...

Video : La course de Stravius